Droit du travail & RH

Visites médicales 2021 : un report limité pour les salariés embauchés du BTP

Publié le par dans Sécurité et santé au travail BTP.

La situation sanitaire actuelle conduit au report d’un grand nombre de visites et examens médicaux. Toutefois, les entreprises du BTP n’auront que peu de possibilités de report pour les examens prévus lors de l’embauche.

Report des visites médicales 2021 : ce qui a été prévu

Le report concerne deux types d’examens :

  • la visite d'information et de prévention (VIP) initiale (sauf pour certains publics à risque : mineurs, femmes enceintes, travailleurs de nuit, etc.) et son renouvellement ;
  • le renouvellement de l'examen d'aptitude et la visite intermédiaire pour les travailleurs bénéficiant d’un suivi renforcé sauf pour les travailleurs exposés à des rayons ionisants classés en catégorie A.

Tous ces examens, dont l’échéance devait arriver d’ici le 16 avril 2021 (ou qui ont déjà été reportés un premier coup et n’ont pas pu être organisés avant le 4 décembre 2020) peuvent être reportés d’un an maximum après l’échéance.

Leur report n’est toutefois pas systématique, c'est le médecin du travail qui décide. Il peut choisir de les maintenir au regard des informations dont il dispose concernant l'état de santé du salarié, ainsi que des risques liés à son poste de travail ou à ses conditions de travail.

Les autres visites (en particulier les visites de reprise et de préreprise) sont maintenues même si des aménagements ont été apportés Plus de détails avec notre article « Suivi médical des salariés : quelles règles en 2021 ? »).

Important
Ce n’est pas à vous d’organiser le report mais à la médecine du travail. Ainsi c’est le médecin du travail qui doit :
- d’une part vous informer du report ainsi que le travailleur ;
- d’autre part vous communiquer la date à laquelle la visite est reprogrammée.
Toutefois, si le médecin du travail ne dispose pas des coordonnées du salarié, il peut vous demander de vous occuper de l’informer du report.

Report des visites médicales 2021 : un impact limité dans le BTP pour les nouveaux embauchés

Aucune possibilité de report n’a été prévue pour les examens médicaux d’aptitude à l’embauche des travailleurs en suivi renforcé, c’est-à-dire, les salariés exposés :

  • à l’amiante et au plomb ;
  • aux agents cancérogènes mutagènes ou toxiques pour la reproduction ;
  • les agents biologiques des groupes 3 et 4 ;
  • les rayons ionisants ;
  • le risque hyperbare ;
  • aux chutes de hauteurs lors d’opérations de montage ou démontage d’échafaudage.

Sont également concernés par le suivi renforcé et n’ont donc pas de report de leur examen médical :

  • les salariés titulaires d’une autorisation de conduite ou d’une habilitation électrique ;
  • ceux soumis à un port manuel de charges de plus de 55 kg ;
  • ou encore les jeunes de moins de 18 ans affectés à des travaux particuliers.

Dans le BTP, la majeure partie des salariés sur chantier doivent ainsi faire l’objet d’un suivi médical renforcé. Il vous appartient en conséquence de continuer à solliciter une visite médicale avant l’embauche du salarié.

Vous vous posez des questions sur le suivi médical des salariés ? Les Editions Tissot vous conseillent leur documentation « Social Bâtiment ».