Représentation du personnel

Article ancien - Il se peut que les informations et les liens ne soient plus à jour

Appréciation de la représentativité au niveau de l’établissement et non de l’entreprise

Publié le par dans Représentation Syndicale.

En présence d’établissements distincts, être reconnu représentatif dans une entreprise ne donne pas automatiquement droit au syndicat de disposer d’un délégué syndical dans chaque établissement.

Les faits

La CFE-CGC présente des candidats dans les deuxième et troisième collèges aux élections professionnelles. Elle obtient 14,35 % des voix pour l’ensemble des établissements, ce qui en fait un syndicat représentatif au niveau de l’entreprise.

Elle désigne alors un délégué syndical pour l’établissement de Cherbourg, où elle n’a obtenu que 4,82 % des votes. L’employeur demande en justice l’annulation de ce mandat.

Ce qu’en disent les juges

Pour légitimer cette désignation, la CFE-CGC soutient que lorsqu’une entreprise possède plusieurs établissements, un syndicat peut désigner un délégué syndical dans les établissements de cette entreprise du fait, soit de sa représentativité établie dans le cadre de l’entreprise, soit de sa représentativité établie dans le cadre des établissements où il désigne des délégués.

La Cour de cassation n’est pas de cet avis. Elle annule le mandat syndical. Pour les juges, « le score électoral déterminant de la représentativité du syndicat qui désigne un délégué syndical d’établissement est celui obtenu au premier tour des élections des membres titulaires du comité d’établissement concerné ».



Le syndicat catégoriel n’ayant obtenu 4,82 % des suffrages à Cherbourg, il ne peut pas y désigner de délégué.

La Cour de cassation se livre à une interprétation de l’article L. 2122–1 du Code du travail. Cet article prévoit que dans l’entreprise ou l’établissement, est représentative l’organisation syndicale qui a recueilli au moins 10% des suffrages exprimés au premier tour des élections des titulaires au comité d’entreprise ou de la délégation unique du personnel ou, à défaut, des délégués du personnel, quel que soit le nombre de votants.

Et d’expliquer qu’il ne faut pas déduire de cette formule et plus particulièrement de l’emploi du « ou », que la représentativité reconnue à l’échelle de l’entreprise peut compenser un score insuffisant dans certains établissements.

Pour répondre tout simplement aux questions des représentants du personnel, les Editions Tissot publient un nouvel ouvrage : le Dictionnaire des représentants du personnel. Il réunit sur un support unique :

  • des définitions claires et précises de termes juridiques ;
  • des articles du Code du travail ;
  • des décisions de la Cour de cassation commentées et reproduites en intégralité.


Cour de cassation, chambre sociale, 14 décembre 2010, n° 10–14.751 (un syndicat représentatif dans l’entreprise ne peut pas automatiquement désigner un délégué syndical dans un établissement distinct)

Newsletter

Recevez notre sélection d’articles par e-mail.