Santé & sécurité

Article ancien - Il se peut que les informations et les liens ne soient plus à jour

Accessoires de levage : quelles règles de sécurité respecter ?

Publié le par dans Risques professionnels.

Les accessoires de levage sont des équipements non liés à la machine et placés entre la machine et la charge ou sur la charge pour permettre la prise de cette dernière. Les accidents liés aux accessoires et appareils de levage sont souvent non seulement spectaculaire, mais aussi malheureusement dramatiques. L’utilisation de tels équipements de travail doit respecter un certain nombre d’obligations réglementaires.

Les élingues et les équipements amovibles (manilles, pinces, etc.) sont considérés par le Code du travail (art. R. 4311–4–4) comme des accessoires de levage. L’élingage regroupe toutes les opérations de mise en oeuvre d’une liaison entre une charge et un appareil de levage. Le dispositif de liaison est composé généralement d’une chaîne ou textile, d’une élingue câble ou des éléments rigides tels que les pinces, un palonnier, une fourche de levage, etc.

Accord du travailleur

Lorsque le travailleur accroche ou décroche une charge à la main, les travaux sont organisés de telle sorte que ces opérations puissent être réalisées en toute sécurité. Pendant ces opérations, aucune manoeuvre de l’appareil de levage ne peut être réalisée tant que ce travailleur n’a pas donné son accord (C. trav., art. R. 4323–42).

Choix des accessoires de levageEditions Tissot

Les accessoires de levage sont choisis et utilisés en fonction des charges à manutentionner, des points de prise, du dispositif d’accrochage, des conditions atmosphériques et compte tenu du mode et de la configuration de l’élingue. Tout assemblage d’accessoire de levage permanent est clairement marqué pour permettre à l’utilisateur d’en connaître les caractéristiques (C. trav., art. R. 4323–47).

Fiabilité des contenants

Les contenants des charges en vrac destinés à être accrochés à un équipement de travail servant au levage sont aptes à résister aux efforts subis pendant le chargement, le transport, la manutention et le stockage de la charge et à s’opposer à l’écoulement intempestif de tout ou partie de celle-ci au cours de mêmes opérations (C. trav., art. R. 4323–48).

Stockage

Les accessoires de levage sont entreposés de telle sorte qu’ils ne puissent pas être endommagés ou détériorés. Dès lors qu’ils présentent des défectuosités susceptibles d’entraîner une rupture, ils sont retirés du service (C. trav., art. R. 4323–49).

Démarche organisationnelle

Pour effectuer une opération d’élingage en sécurité, l’employeur doit mettre en place une démarche organisationnelle qui intègre les hommes, l’organisation et le matériel, se déclinant de la manière suivante :

  • choisir des équipements adaptés et en bon état ;
  • disposer de salariés formés ;
  • appliquer les procédures d’élingage de charges établies ;
  • procéder à l’élingage en sécurité.

Le salarié formé à la réalisation d’un élingage en sécurité doit respecter les règles suivantes :

  • préparer l’élingage : dégager les allées de circulation et le lieu de dépose de la charge, reconnaître le parcours qui sera réalisé avec la charge, ne jamais se trouver entre la charge et un obstacle fixe ou un mur pour éviter l’écrasement, porter les équipements de protection individuelle (gants, chaussures et casque de protection, ainsi qu’un vêtement haute visibilité) ;
  • évaluer la charge à lever : connaître la masse de la charge à soulever ainsi que la position de son centre de gravité ;
  • rendre la charge monolithique : rendre les éléments de la charge solidaires avec des fils d’acier doux, des feuillards d’acier ou l’emploi d’un cerclage ;
  • choisir l’élingue : choisir la matière (textile, métal) en tenant compte de l’atmosphère ambiante (car la température modifie la charge maximale d’utilisation de l’élingue), du lieu d’utilisation et du type de charge ;
  • procéder à une inspection visuelle : effectuer un examen visuel de manière à vérifier que l’élingue n’a pas été détériorée lors des utilisations précédentes ou lors du stockage. Tout accessoire défectueux, sans marquage de la charge maximale d’utilisation (CMU) ou de l’identification doit être retiré du service ;
  • accrocher la charge : savoir accrocher une charge aux points d’accrochage et à une charge ne possédant pas de points d’accrochage ;
  • accrocher l’élingue sur l’appareil de levage ;
  • protéger les arêtes vives de la charge pour ne pas endommager l’élingue ;
  • mettre l’élingue sous-tension sans tenir l’élingue à la main car les doigts pourraient être écrasés.

Vous devez établir et tenir à jour un carnet de maintenance pour chacun de vos appareils de levage. Nous vous proposons de télécharger un modèle de carnet de maintenance. Il est extrait de la documentation « Sécurité des chantiers du BTP – Guide illustré » dans laquelle vous trouverez des informations pratiques sur le carnet de maintenance et sur les appareils de levage.

Référence :
Accessoires de levage – Mémento de l’élinguer – ED 6178 – septembre 2014 de l’INRS.

Newsletter

Recevez notre sélection d’articles par e-mail.