Santé & sécurité

Article ancien - Il se peut que les informations et les liens ne soient plus à jour

Comment aider vos salariés à « bien vieillir au travail » ?

Publié le par dans Sécurité et santé au travail.

Alors que le débat sur l’âge du départ à la retraite se retrouve à nouveau sur le devant de la scène politique, se pose en parallèle la question des conséquences du vieillissement des salariés sur leur santé. Une brochure vient d’être publiée sur ce sujet, pour vous aider à préserver la santé de vos salariés.

Comment aider vos salariés à « bien vieillir au travail » ? (27/01/2010)L’Assurance Maladie et l’INRS (Institut national de recherche et de sécurité) viennent de publier une brochure dont le but est d’aider les entreprises à améliorer les situations de travail, pour que les salariés puissent travailler dans de bonnes conditions, quelque soit leur âge.

Nous vous proposons de télécharger cette brochure « Bien vieillir au travail » (pdf, 19 pages) ; vous pouvez également la consulter sur le site de l’Assurance Maladie.

L’objectif de ce guide est de vous proposer des pistes de réflexion, d’action et de prévention qui sont découpées en 4 fiches :

  1. alléger le travail physique ;
  2. optimiser l’organisation ;
  3. adapter l’environnement de travail ;
  4. développer les compétences.


Chaque fiche liste :

  • les conséquences d’un vieillissement normal de l’individu (par exemple : fragilisation des os et des articulations, sommeil plus léger, problèmes de vision, etc.) ;
  • et les situations de travail pouvant aboutir à un vieillissement accéléré (par exemple : port de charges lourdes, gestes répétitifs, sédentarité excessive, travail minutieux, etc.).
Xavier Darcos, ministre du Travail, s’est engagé à aborder la problématique de la pénibilité au travail lors du débat sur les retraites.

Plusieurs pistes de solution sont ensuite fournies.

Exemples


Concernant la 1ère piste « Alléger le travail physique », les pistes de solution proposées dans la brochure consistent à :

  • supprimer ou automatiser les actions les plus pénibles ;
  • faire appel à des aides techniques (aide au levage de charges par exemple) ;
  • réorganiser le travail pour que les efforts soient épargnés aux salariés les plus âgés ;
  • éviter l’extrême répétitivité en faisant en sorte qu’un salarié puisse occuper plusieurs postes alternativement ;
  • former les salariés pour les faire évoluer sur des postes différents, de moins en moins pénibles ;
  • laisser au salarié la possibilité d’adapter son rythme de travail.



Vous pourrez également utiliser l’outil mis à votre disposition dans la brochure, qui est une grille d’évaluation des contraintes pouvant générer un vieillissement prématuré des salariés.

Autant de pistes dont le but est de vous permettre d’engager une réflexion sur l’organisation du travail dans votre entreprise, afin de préserver la santé de vos salariés.


A. Ninucci


(« Bien vieillir au travail », document élaboré par l’Assurance Maladie/Risques professionnels et l’INRS)


Les obligations de l’employeur en termes de santé et de sécurité au travail sont nombreuses et lourdes de conséquences. Si vous avez besoin de faire le point sur ce sujet, n’hésitez pas à vous rendre à la formation Tissot « Sécurité et santé au travail ».
Nous vous conseillons également notre publication « Schémas commentés en Santé Sécurité au travail ».

Article publié le 27 janvier 2010

Newsletter

Recevez notre sélection d’articles par e-mail.