Santé & sécurité

Comment réduire les risques liés à la manutention manuelle de charges ?

Publié le par dans Risques professionnels.

Les manutentions manuelles sont à l’origine d’un tiers environ des accidents déclarés par les entreprises françaises. Comment limiter les risques ?

Les manutentions manuelles regroupent toutes les opérations de transport ou de soutien d’une charge comme le levage, la pose, la poussée, la traction, le port ou le déplacement, qui exigent un effort physique de la part des salariés.

La réglementation dispose que la manutention manuelle ne doit être envisagée qu’en dernier recours.

Certains facteurs peuvent aggraver la pénibilité de la manutention manuelle :

  • facteurs liés à la charge elle-même : poids, forme, hauteur, stabilité ou encore facilité pour la saisir ;
  • effort physique requis : importance de l’effort, mouvement de torsion ou position instable ;
  • inadéquation des équipements de protection (gants, chaussures notamment) ou des effets personnels portés par le travailleur (écharpe, manches larges, etc.) ;
  • environnement de travail : espace encombré, exigu, sol glissant ou inégal, etc. ;
  • organisation du travail : cadence de travail, gestes répétitifs, travail posté, travail de nuit, etc.

Vous pouvez agir à 3 niveaux : par une démarche technique, organisationnelle et médicale.

Démarche technique

Lorsque la manutention ne peut pas être évitée, vous devez mettre en place des solutions permettant de limiter les efforts physiques des salariés comme par exemple : treuils, palonniers, accessoires de préhension tels que des crochets ou des vérins. Vous pouvez également privilégier des conditionnements qui facilitent la manutention. Attention, la manutention mécanique n’est pas pour autant dénuée de risques (vibrations, écrasement, chutes, etc.) qu’il faudra évaluer afin de ne pas simplement déplacer le problème, voire aggraver la situation.

Démarche organisationnelle

Même si la formation aux bons gestes et postures en manutentions manuelles est au cœur du dispositif de prévention, ne négligez pas pour autant d’apporter les aménagements nécessaires au poste de travail. Vous devez tenir compte des tâches que les salariés accomplissent, de la cadence des tâches, des déplacements, des hauteurs mais également de la morphologie des travailleurs et de leur état de santé.

Démarche médicale

Le médecin du travail doit être impérativement associé au suivi médical des salariés concernés par la manutention ainsi qu'aux démarches d'aménagement de poste et de formation.

Newsletter

Recevez notre sélection d’articles par e-mail.