Santé & sécurité

Comment réguler la charge de travail ?

Publié le par dans Risques psychosociaux.

Confinement et télétravail ont tendance à augmenter la charge de travail. Pour aider les entreprises à mieux en tenir compte, l’ANACT vient de publier différents outils. De la définition et des effets de la charge de travail aux méthodes et pistes pour la réguler, découvrez-en l’essentiel à retenir.

Définition de la charge de travail

Qu’elle soit physique ou mentale, l’ANACT identifie trois composantes de la charge de travail :

  1. La charge prescrite. C’est-à-dire ce qui est attendu des salariés, les objectifs et consignes, en lien avec les outils et moyens mis à disposition ;
  2. La charge réelle. Elle correspond à ce qui est vraiment réalisé en tenant compte des aléas tels que les interruptions, les ajustements, les pannes ou le soutien des collègues ;
  3. La charge perçue. Chacune ou chacun a une représentation différente de sa charge et du sens du travail, notamment en fonction de la reconnaissance ou du sentiment d’utilité. Ainsi, une tâche légère mais déconsidérée peut être mal vécue.
Notez-le
En trente ans, la DARES relève une intensification du travail, des contraintes de rythme plus nombreuses et une plus forte charge émotionnelle liée à la présence du public.

Effets de la charge de travail sur la santé

Deux phénomènes sont facteurs de risque pour les salariés :

  • la surcharge de travail. Tenable quand elle est ponctuelle, elle peut être mal vécue si elle dure, est invisible et surtout, ni discutée, ni régulée. Elle peut générer des risques psychosociaux tels que le burn-out, ou des pathologies physiques du type troubles musculo-squelettiques ;
  • la sous-charge de travail peut conduire à l’ennui au travail et engendrer mal-être et sentiment de déqualification.
Important
Le confinement et le télétravail augmentent la charge de travail :
- par le besoin de plus de coordination à distance ou à cause des aléas du type panne informatique ou interaction avec la vie domestique ;
- pour les managers, par les ajustements et les réorganisations qui en découlent.

Par ailleurs, la régulation de la charge de travail est plus complexe à distance.

Comment évaluer et réguler la charge de travail ?

L’ANACT préconise une démarche en trois étapes.

  1. Anticiper et planifier : tenir compte de la charge réelle et de la charge perçue pour fixer les objectifs.
  2. Suivre et évaluer : une évaluation fine implique des échanges réguliers entre manager et collaborateur et en équipe afin de rendre visible l’activité réelle. Le temps de travail est un indicateur de surcharge mais il faut également tenir compte du contenu, de l’organisation, du sens du travail, des ressources et de l’autonomie de chacun.
  3. Réguler : Il s’agit, au fil de l’activité, de prioriser, d’arbitrer, d’adapter les objectifs et les moyens en trouvant le compromis le plus satisfaisant pour chacun. Ceci nécessite des temps d’échange entre le manager et son équipe, mais également une réflexion plus large et transversale entre managers, au sein du comité de direction ou en instance représentative du personnel.

Document ANACT 10 questions sur la charge de travail

Réguler la charge de travail : leviers d’action

La réglementation permet aux entreprises de disposer de plusieurs leviers :

  • l’obligation de s’assurer régulièrement que la charge de travail des cadres au forfait jours soit raisonnable (Code du travail, art. L. 3121-60) ;
  • la négociation ou l’établissement d’une charte sur le droit à la déconnexion (Code du travail, art.L. 2242-17) ;
  • la mise en œuvre du droit d’expression collective sur le travail, qui permet d’aborder le sujet de la charge de travail (Code du travail, art. L2281-1 et L2281-2).

Il est aussi possible de :

  • discuter sur la charge de travail lors de l’entretien annuel et de points semestriels ;
  • mettre en place un dispositif de recours au service RH en cas de difficulté ;
  • revoir les procédures pour limiter les doublons et laisser plus de place à l’autonomie ;
  • sensibiliser les salariés à la priorisation, par exemple avec la matrice d’Eisenhower.

Pour toutes vos questions sur la réglementation en santé-sécurité au travail, les Editions Tissot vous proposent leur documentation « Réglementation et jurisprudence en santé sécurité au travail ».