Santé & sécurité

Article ancien - Il se peut que les informations et les liens ne soient plus à jour

Evaluation des risques psychosociaux dans les petites entreprises

Publié le par dans Risques psychosociaux.

Les risques psychosociaux sont présents également dans les petites entreprises et il convient de les appréhender au plus tôt car ils peuvent entraîner un niveau d’absentéisme élevé, des départs volontaires mais également des problèmes de rendement.

Le site officiel www.travailler-mieux.gouv.fr propose une nouvelle rubrique dédiée aux petites entreprises avec des outils pour les accompagner dans la compréhension des risques psychosociaux.

Ce travail est le fruit d’un groupe de travail mis en place et animé par le ministère chargé du travail qui associe les principaux organismes de prévention.

Les Editions Tissot proposent également une formation spécifique pour aider à évaluer ou prévenir les risques psychosociaux « Risques psychosociaux : mettre en œuvre un plan de prévention efficace ».

L’exigence de considérer les risques psychosociaux dans l’entreprise

Des études ont montré qu’il y avait bien un rapport entre le stress au travail et des pathologies comme les troubles musculo-squelettiques (TMS), les maladies cardiovasculaires ou les dépressions.

Les conséquences ne sont pas seulement humaines, elles sont aussi économiques. En effet, de nombreuses journées de travail ne sont pas effectuées et les salariés doivent être remplacés. De plus, sur le plan collectif, les effets peuvent être tout aussi importants avec la désorganisation de l’activité des entreprises et l’atmosphère de travail modifiée, pouvant même entraîner des conflits.

Un groupe de travail regroupant les organismes de prévention a donc été mis en place par la Direction générale du travail afin d’apporter un soutien et des réponses aux entreprises dont l’effectif est inférieur à 50 salariés.

Les outils offerts aux entreprises de moins de 50 salariés

La Direction générale du travail a mis à la disposition de ces entreprises, des repères et des outils méthodologiques sur les risques psychosociaux, afin de leur permettre de les insérer dans le document unique d’évaluation des risques professionnels.

La rubrique est composée de  trois parties : Pourquoi suis-je concerné ? Comment faire ? Qui peut m’aider ?

La 1re partie intitulée « Pourquoi suis-je concerné ? » permet aux employeurs d’avoir des réponses à des questions sur le stress, sur les risques, sur l’intérêt de s’en inquiéter et sur l’obligation légale.

La 2e partie intitulée « Comment faire ? » offre une démarche qui se fonde sur deux outils adaptés aux entreprises de moins de 50 salariés. Ces outils sont à utiliser lors d’un dialogue et d’une participation des salariés ou de leurs représentants, conviés à s’exprimer sur leur activité, leur profession et leur pratique du terrain.

L’outil « Faire le point » permet aux entreprises de s’interroger sur l’existence ou non de risques psychosociaux en renseignant une quarantaine de questions. Des clés de compréhension et des mesures d’actions pour les prévenir sont fournis.

Selon les résultats obtenus, et en particulier pour les entreprises qui n’ont pas eu d’accord interne, une démarche supplémentaire leur est proposée avec l’outil « Analyse des situations-problème ». En partant de situations réelles, elles peuvent reconnaître les causes et les conséquences des problèmes et ainsi découvrir dans leur organisation, les clés de progrès.

La 3e partie intitulée  « Qui peut m’aider ? » fixe  l’inventaire des principaux organismes qui peuvent alerter, guider ou conduire les petites entreprises dans leur méthode de prévention des risques psychosociaux.

Vous souhaitez mettre en place une démarche de prévention des TMS ? Aidez-vous de notre dossier de synthèse gratuit :

http://www.travailler-mieux.gouv.fr/

Newsletter

Recevez notre sélection d’articles par e-mail.