Santé & sécurité

Article ancien - Il se peut que les informations et les liens ne soient plus à jour

Journée mondiale de la sécurité et santé au travail 2017

Publié le par dans Risques professionnels.

Le 28 avril 2017, c’est la journée mondiale pour la sécurité et la santé au travail. Cette journée vise à promouvoir dans le monde entier une culture de la sécurité et de la santé au travail. A l’occasion de cette 14e edition, l’Organisation internationale du travail a souhaité zoomer sur la nécessité d’améliorer la capacité à collecter et à utiliser des données fiables sur la SST.

Journée mondiale de la sécurité et santé au travail 2017 : promouvoir une culture sécurité et santé au travail

Depuis 2003, le bureau international du travail (BIT) organise chaque année, au 28 avril, une journée mondiale pour la sécurité et la santé au travail dans le but de mettre l’accent sur la prévention des accidents du travail et maladies professionnelles. Une nécessité sachant que selon le BIT, 2,2 millions de travailleurs meurent chaque année dans le cadre de leur travail, à la suite d’un accident du travail ou d’une maladie professionnelle.

La journée mondiale de la sécurité et santé au travail vise donc à promouvoir dans le monde entier une culture de la sécurité et de la santé au travail.

Journée mondiale de la sécurité et santé au travail 2017 : programme de la 14e edition

Cette nouvelle édition met l’accent sur la nécessité pour les pays d’améliorer leur capacité à collecter et à utiliser des données fiables sur la sécurité et la santé au travail, notamment pour respecter les engagements pris par les pays des Nations Unies concernant le développement durable. En particulier l’objectif de promouvoir une « croissance économique soutenue et durable, le plein emploi productif et un travail décent pour tous » et de mettre l’accent sur  la « protection des droits du travail, la promotion de la sécurité sur le lieu de travail et l’assurance d’une protection de tous les travailleurs, y compris les migrants, en particulier les femmes, et ceux qui ont un emploi précaire ».

Pour tenir cet engagement, chaque pays doit donc établir un système de collecte efficace pour se constituer une documentation fiable sur les AT-MP permettant notamment :

  • de détecter les risques nouveaux et émergents, les secteurs, modèles et pratiques d’entreprise dangereux ;
  • de fixer des priorités et mesurer les progrès.

L’organisation internationale du travail propose des bonne pratiques et une boite à outils sur ce sujet sur son site Internet (www.ilo.org).

Vous aussi vous souhaitez agir sur la prévention des risques dans votre entreprise ? Les Editions Tissot vous aident avec leur gamme d’outils de communication en santé, sécurité au travail. Découvrez également la documentation « Communication en Santé Sécurité au travail » qui vous propose plus de 1900 outils de communication de formats différents illustrant tous les thèmes essentiels en santé sécurité au travail.

Newsletter

Recevez notre sélection d’articles par e-mail.