Santé & sécurité

  1. Accueil
  2. Actualités

Actualités

L’impact de la gestion RH dans le management

Publié le par dans Risques psychosociaux.

Le dialogue social au sein d’une entreprise passe nécessairement par les managers, qui sont des leviers importants de négociation et de partage de l’information. Pour autant, il n’est pas rare de constater que les managers n’ont pas forcément connaissance des lois. Il est donc indispensable qu’ils soient épaulés par le service des ressources humaines et tenus informés des différentes stratégies de l’entreprise.

Reprenons l’une des définitions du manager : un manager c’est, dans une entreprise, un cadre qui a une responsabilité : soit au sein d'une équipe de direction et l'on parle alors de cadre dirigeant, soit à la tête d'une équipe projet, d'une équipe de proximité, etc.

Dès lors, il est indispensable qu’il connaisse l’essentiel de la fonction ressources humaines puisqu’il va devoir encadrer une équipe. La réalité est malheureusement souvent toute autre.

Les managers mettent en place des entretiens de recrutement, d’évaluations, de recadrage sans formation spécifique sur la manière de mener ces différents entretiens, les propos à tenir, les questions posées et celles à éviter ou encore l’impact de ces entretiens et les messages à faire passer.

Bien qu’ils aient un rôle majeur à jouer dans l’intégration des salariés et que le non-respect de la législation peut être préjudiciable pour tous, les règles relatives à la période d’essai (renouvellement, prolongation, rupture) ou les procédures à respecter en cas de sanction ne sont pas maitrisées. Certaines notions juridiques sur la prise d’heures de délégation, alors même que les équipes comportent des représentants du personnel, ne leur ont jamais été inculquées. D’où de potentielles tensions dès lors que les managers connaissent moins bien que leurs collaborateurs (qui eux ont pu bénéficier de la formation attachée au mandat d’élu CSE) les droits et devoirs des représentants du personnel. Sans parler de la mise en œuvre des congés payés, du retour en activité d’un salarié après une période d'interruption, ou encore de la gestion d’une plainte pour harcèlement, qui eux non plus, ne sont souvent pas connues des managers.

Le manager a un rôle de capteur social au sein de la structure. Il permet le développement des compétences et l’évaluation au plus juste des ressources en internes. Son charisme, son savoir être et faire feront de lui un facilitateur dans la gestion d’une équipe. Est-il nécessaire de rappeler qu’un bon manager joue un rôle important dans les indicateurs absentéisme ou de turnover élevé ou encore qu’il sera plus à même d’embarquer son équipe dans des projets de direction ?

La non-connaissance d’un sujet peut engendrer des erreurs, de l’incompréhension, des conflits, de l’agressivité et compromettre le rôle d’intermédiaire entre les dirigeants et les collaborateurs d’une entreprise. Il est donc impératifs que les managers soient épaulés, accompagnés par le service RH ou qu’ils soient formés à l’essentiel du cadre juridique de la gestion sociale.

Une bonne gestion des ressources humaines est la clé de la réussite d’une structure. Dispenser aux managers ces connaissances ne permettrait-il pas de remettre de l’humain au sein d’une structure ? « Traitez un individu comme il est, il restera ce qu’il est. Traitez-le comme il doit et peut devenir, il deviendra ce qu’il doit et peut être » Johann Wolfgang von Goethe.