Quel type de contenu souhaitez-vous chercher ?

La certification EV3 : une nouvelle approche de l’évaluation de la QVT

Publié le 09/03/2022 à 07:02, modifié le 10/03/2022 à 08:36 dans Risques psychosociaux.

Temps de lecture : 4 min

En à peine 2 ans, les transformations successives et brutales de l'environnement social, économique, technologique et politique des organisations ont révolutionné leurs modes de fonctionnement et le rapport des individus au travail. Face à ces enjeux, la qualité de vie au travail (QVT) revêt un intérêt stratégique.

Qualité de vie au travail – Risques psychosociaux (RPS) : parle-t-on de la même chose ?

Longtemps, la prévention des risques professionnels - dont les risques psychosociaux - a été au cœur des enjeux de santé au travail. Dans une acceptation beaucoup plus large, la QVT propose de dépasser l'approche de réduction des risques, en l'intégrant dans une démarche d'amélioration des ressources disponibles et produites par l'écosystème des organisations. Comme le mentionne dès 2001 la Commission des communautés européennes, puis l’ANI 2013 et les 3e et 4e Plan santé au travail, la QVT dispose d'un spectre d'intérêt dont font partie les enjeux liés à l’organisation du travail, à la fonction du management, aux Ressources Humaines, aux responsabilités sociales, sociétales, et même environnementales.

Évaluer la QVT ? La nécessité d’un référentiel QVT

Associé à la santé, aux conditions de travail, au bien-être et à la performance, le périmètre de la QVT reste encore flou, ses outils de mise en œuvre peu nombreux. Jusqu'à aujourd'hui, ce caractère multidimensionnel a complexifié sa définition conceptuelle, la reconnaissance des démarches réalisées et l'élaboration de dispositifs de mesure unanimes sur le plan scientifique.

Bien que le cadre juridique en dessine les contours, notamment par le biais des évolutions réglementaires (loi travail notamment) et des ANI (2013 et 2021 notamment), il n'en définit pas précisément sa mesure. En conséquence, les instruments de mesure et d'intervention actuellement utilisés se réfèrent encore aux enjeux de prévention des risques et à des artefacts visibles, et non aux dimensions holistiques de la QVT. Nombreuses sont les conséquences directes de ces ambiguïtés conceptuelles : des enquêtes d’opinions collaborateurs qui se multiplient sans pour autant donner suite, ou encore des actions se situant exclusivement autour du travail, comme les services aux salariés, contribuant à l’émergence du socialwashing.

Référentiel QVT EV3 : une réponse pragmatique

Fort de ce constat, le cabinet Sens & idées a mobilisé un comité scientifique et technique composé d’enseignants-chercheurs (Dirk Steiner de l’université Côte d’Azur, Philippe Sarnin de l’université Lumière Lyon 2, Laurent Sovet de l’université de Paris, Robert Ngueutsa de l’université Franche-Comté), de représentants RH, santé-sécurité et du management d’entreprise et d’experts de Sens & idées.

Ce comité scientifique et technique a élaboré un référentiel embrassant toutes les dimensions de la QVT. Un outil d’évaluation permettant de structurer les démarches QVT en tant que processus de progrès continu qui irrigue la stratégie, l’organisation du travail et la culture des organisations. Le référentiel identifie, à travers ses indicateurs objectifs et perceptifs et leur progression sur 3 niveaux, les mesures QVT existantes et le vécu du travail des salariés. Ainsi, les actions concrètes et la perception des équipes déterminent le niveau d’engagement. En retour, l’évaluation identifie les actions à mener pour avancer dans ses engagements QVT.

La raison d’être du référentiel QVT EV3 ? Contribuer à une économie socialement responsable qui réconcilie les finalités économiques et sociales en mettant l’humain au cœur de ses préoccupations. Sa mission ? Faciliter l’intégration de la QVT dans le management et valoriser les engagements de l’entreprise. Par quel moyen ? Une démarche de labellisation permettant de mettre le référentiel EV3 au service des organisations et de leurs salariés.

Grâce à son lien avec le monde de la recherche et une actualisation juridique s’appuyant sur les Editions Tissot, le référentiel reste ouvert aux évolutions de la société.

Un webinaire à venir sur « La certification QVT : état des lieux et présentation du label EV3 par son comité scientifique et technique »

L’équipe EV3 et son comité scientifique vous donnent rendez-vous le 13 avril 2022 à 16h00 par le biais de la plateforme Préventica pour découvrir les avancées de la QVT, le label EV3 et ses outils permettant de structurer votre démarche et de valoriser les engagements de votre entreprise. Nous vous attendons nombreux !

Inscription

webinaire certification QVT