Santé & sécurité

Article ancien - Il se peut que les informations et les liens ne soient plus à jour

Les risques liés aux manutentions manuelles sur les chantiers de Bâtiment

Publié le par dans Risques professionnels.

Les risques liés aux manutentions manuelles sur les chantiers du Bâtiment nécessitent la mise en oeuvre de mesures de prévention efficaces. Pour cela, l’ensemble des acteurs concernés, tels que la maîtrise d’ouvrage, le maître d’oeuvre et les coordonnateurs SPS doivent s’engager en amont des projets dans la mise en oeuvre d’une véritable démarche de prévention.

Editions TissotIdentifier les risques liés aux manutentions manuelles

Pour proposer des mesures de prévention adaptées aux risques liés aux manutentions manuelles, il est nécessaire :

  • d’une part, de connaître la nature du risque : le fait de pousser, de transporter, de tirer ou de soulever des charges implique des efforts physiques et parfois des positions de travail inconfortables qui peuvent comporter entre autres des accidents, des fatigues, des douleurs, etc. ;
  • et, d’autre part, de connaître les quatre grandes familles de facteurs de risques, à savoir :
    • caractéristique de la charge : manque de stabilité, difficulté de prise, dimension importantes, charges imposant des postures inadéquates,
    • efforts physiques requis : position instable du corps, efforts trop importants,
    • caractéristiques du milieu de travail : sol inégal, espace exigu, présence de dénivelés, distances trop grandes (pour prendre, poser, déplacer la charge, etc.), ambiance lumineuse ou thermique inadéquate,
    • exigences de l’activité : repos physiologique insuffisant, efforts physiques fréquents, etc.

Prévenir les risques liés aux manutentions manuelles

La réglementation relative à la prévention des manutentions manuelles établi les principes de prévention suivants pour toutes les activités :

  • éviter la recours à la manutention manuelle de charges ;
  • accorder la priorité à la manutention mécanique (appareil de levage) ;
  • évaluer les risques que représentent les manutentions qui n’ont pas pu être évitées, en prenant compte les différents facteurs des risques ;
  • mettre en place des mesures d’organisation appropriées et des moyens adaptés, comme par exemple des moyens de prise, des aides mécaniques, etc. ;
  • limiter les charges ;
  • former les personnels aux déplacements des charges ;
  • fournir des équipements de protection adaptés.

Pour ce qui concerne les chantiers de Bâtiment, les mesures de prévention indiquées ci-après doivent être appliquées :

  • éviter la manutention manuelle avec dénivelé, en mettant en place une organisation et des aides techniques adaptées ;
  • rouler sans efforts les matériaux et les fournitures sur des plans horizontaux et parfaitement dégagés avec des matériels adéquats, tels qu’un chariot, un transpalette, un diable, etc. ;
  • prévoir des rampes faibles, niveler les accès, drainer les sols, etc. ;
  • privilégier la manutention mécanique à l’aide des engins motorisés ;
  • rechercher des emprises de chantier suffisantes ;
  • prévoir la circulation des véhicules d’approvisionnement sur des voiries et leur stationnement sur aires de livraison, praticables pour tout temps en dehors des cheminements dédiées aux piétons ;
  • stocker sur des zones tampons tenant compte des délais d’approvisionnement, des phases de travaux, des cadences prévisionnelles, des modes opératoires ;
  • prévoir le franchissement des niveaux avec des moyens mécaniques comme par exemple, une grue, un monte-matériaux, une recette, etc. ;
  • assurer la distribution des énergies, des fluides au plus près des postes de travail ;
  • organiser la gestion des déchets pour éviter l’encombrement des axes de circulation ;
  • étudier le positionnement des engins de levage et la neutralisation des obstacles, tels que les lignes électriques aériennes, les tranchées, etc. ;
  • etc.

Les moyens de prévention doivent être mutualisés par l’ensemble des lots ou corps d’états intervenant d’une manière simultanée ou successive sur le projet, notamment les grues, les ascenseurs du chantier ou les monte-matériaux. En effet, la maîtrise du risque implique la gestion des circulations horizontales et verticales sur le chantier. Cette gestion doit être intégrée dès la phase de conception du projet.

D’autres solutions peuvent être mises en place, telles que la prise en compte des modes constructifs et des phasages d’exécution.

Pour toutes vos questions sur les manutentions manuelles de charge, les Editions Tissot vous conseillent leur documentation « Sécurité des chantiers du BTP – Guide illustré » qui contient une fiche entièrement dédiée à ce sujet.

Référence : Chantiers de construction : prévention des risques, logistique, et avantage économique – ED 6186– décembre 2014 de l’INRS.

Newsletter

Recevez notre sélection d’articles par e-mail.