Santé & sécurité

Manager à distance : le pouvoir de la reconnaissance

Publié le par dans Risques psychosociaux.

Qu’il soit contraint ou volontaire, le travail à distance demande des ajustements de la part des collaborateurs comme des managers afin de conserver un climat de travail stimulant et une motivation commune. Parmi ces ajustements, il est notamment nécessaire de préserver l’expression de la reconnaissance. Quelles sont les différentes formes de reconnaissance ? Comment l’exprimer à distance ?

Reconnaissance au travail : un état des lieux

Les salariés français se sentent-il reconnus dans la sphère professionnelle ? Pas sûr ! D’après le baromètre Odoxa-Dentsu Aegis Network de 2018, si près de 80 % des collaborateurs pensent accomplir un travail « utile », seuls 50 % d’entre eux estiment que leur travail est reconnu à sa juste valeur et 11 % seulement estiment recevoir les feed-back positifs et la reconnaissance qu’ils méritent « lorsqu’ils font du bon travail ». Le manque de reconnaissance semble donc être une caractéristique récurrente dans les entreprises françaises.

La reconnaissance est pourtant un facteur clé de la motivation des salariés. Les recherches en psychologie montrent en effet qu’un salarié qui se sent reconnu et valorisé aura une estime de soi et un sentiment de compétence plus élevés, et sera donc plus enclin à fournir des efforts pour son entreprise. Dans ce cadre, le rôle du manager de proximité est crucial, car il représente bien souvent le représentant de l’organisation auprès du salarié. Néanmoins, l’expression de la reconnaissance n’est pas si simple et demande de bien connaître les différentes façons de valoriser un salarié.

Les quatre formes de reconnaissance

Selon Elodie Gentina et Xavier Blocquel, il existe quatre formes de reconnaissance au travail :

  • la reconnaissance des résultats du travail : respect des objectifs, hausse des ventes, amélioration significatives ... cette forme de reconnaissance s’intéresse aux aspects observables et mesurables du travail. Elle se manifeste souvent par le biais du salaire, de versement d’intéressement aux bénéfices ou encore de primes ;
  • la reconnaissance de la pratique de travail : cette forme de reconnaissance porte sur les moyens développés par la personne pour réaliser le travail, que ce soit en termes de compétences professionnelles ou de soft skills. Elle se manifeste de façon plus ou moins formelle, par la remise de prix ou la formulation de commentaires positifs ;
  • la reconnaissance de l’investissement dans le travail : cette forme de reconnaissance porte sur les efforts déployés par le salarié pour réaliser son travail, quels que soient les moyens développés et les résultats. Elle se manifeste la plupart du temps de façon informelle : remerciements, applaudissements, etc. ;
  • la reconnaissance existentielle : cette forme de reconnaissance porte sur les personnes en tant qu’êtres humains. Il s’agit en effet de reconnaître l’existence de chacun et lui accorder l’importance qui en découle : saluer ses collègues, entretenir de bonnes relations avec eux, les consulter, les tenir au courant des décisions prises, etc.

Exprimer la reconnaissance à distance : conseils pratiques

Pour les personnes qui ont la possibilité de télétravailler, il est important de maintenir l’existence d’un sentiment de reconnaissance, y compris lorsque les personnes sont loin du bureau. En effet, si certaines formes de reconnaissance seront en théorie peu touchées par le télétravail (notamment la reconnaissance des résultats), l’éloignement physique ne doit pas faire oublier la nécessité de reconnaître également les moyens, les efforts et la personne.

Voici quelques conseils pour exprimer sa reconnaissance à distance :

  • tenez au courant vos collègues, vos équipes des bonnes nouvelles et des succès de l’entreprise via des messages écrits. Profitez-en pour mettre en avant chaque contribution à ce succès ;
  • lors des réunions, attention à ne pas oublier d’inclure les salariés en télétravail si leur présence est pertinente ;
  • pensez à consulter les salariés en télétravail par écrit lorsque leur avis est pertinent pour une décision ;
  • prenez l’habitude de remercier systématiquement vos collègues, vos équipes, pour leurs efforts ;
  • n’oubliez pas de simplement discuter avec vos collègues en télétravail comme vous le feriez en temps normal.

La reconnaissance du travail, sous toutes ses formes, n’est pas accessoire : c’est un élément indispensable au bon fonctionnement d’une équipe de travail. Manager à distance, c’est donc avant tout continuer de valoriser ses salariés malgré l’éloignement physique.


Odoxa, baromètre « C’est mon boulot », avril 2018
Harvad Business Review France « La reconnaissance, grande oubliée des entreprises », Elodie Gentina, Xavier Blocquel, mars 2020