Santé & sécurité

Article ancien - Il se peut que les informations et les liens ne soient plus à jour

Pénibilité des métiers : quelles perspectives ?

Publié le par dans Risques psychosociaux.

Lors de la 9e journée Santé Sécurité au travail organisée par le Centre interdépartemental de gestion en région Ile-de-France, une étude réalisée auprès de plus de 300 agents évoluant sur les métiers de l’entretien et de la restauration a révélé des résultats surprenants.

Alors que la majorité se déclare en bonne santé, près de 8 agents sur 10 sont victimes de pathologies chroniques, qui se traduisent principalement par des troubles musculo-squelettiques. On constate donc un écart significatif entre la perception des agents quant à leur santé et leur état de santé réel.

Autre élément qui pourrait laisser, si ce n’est alarmiste, au moins songeur, concerne les perspectives professionnelles des agents, nombreux sont ceux qui envisagent de changer de poste dans moins de 10 ans. Une des raisons : les douleurs et les gênes au quotidien pour 25 % d’entre eux.

Se pose la question du maintien sur ce type de poste du début jusqu’en fin de carrière. En effet, n’est-il pas utopiste voire naïf de croire qu’un agent commençant sa carrière sur ce type de poste pourra l’occuper jusqu’au jour de sa retraite ?

Les collectivités vont devoir imaginer et mettre en place non pas un parcours professionnel unique mais des parcours professionnels qui se succèderont tout au long de la carrière et permettront de minimiser l’exposition à la pénibilité propre à un métier pour préserver la santé des agents sur le long terme.

Afin de limiter les risques de troubles musculo-squelettiques, il est important de déterminer si les salariés ont des postures de travail adéquates. Les Editions Tissot vous proposent de télécharger un schéma pour vous aider à analyser la posture de travail de chaque salarié, extrait de la publication « Schémas commentés en Santé et Sécurité au travail ».

Newsletter

Recevez notre sélection d’articles par e-mail.