Quel type de contenu souhaitez-vous chercher ?

Quels sont les salariés les plus touchés par les accidents du travail ?

Publié le 18/01/2023 à 09:23 dans Accident du travail.

Temps de lecture : 4 min

La DARES publie son dernier rapport relatif aux accidents de travail survenus en 2019. Cette étude permet d’identifier le nombre d’accident du travail, notamment par catégorie professionnelle, sexe, mais également le taux de fréquence des accidents du travail graves et mortels par secteur. Une étude intéressante qui peut permettre de renforcer la prévention sur les secteurs les plus sinistrés.

Données relatives aux accidents du travail avec arrêt de travail

En 2019, plus de 780 000 accidents du travail ont été déclarés, avec au moins un jour d’arrêt, soit 20,4 accidents pour 1000 heures rémunérées.

Arrive en tête des secteurs d’activité les plus sinistrés par les AT avec arrêts, en 2019, avec 528 048 accidents du travail, le secteur des services (hors intérim). Au sein de ce très large secteur d’activité, le secteur de l’hébergement médico-social et social et de l’action sociale se révèle être le plus sinistré (avec 91 889 sur les 528 048). Arrivent ensuite les secteurs de l’industrie (plus de 97 000 AT avec arrêts en 2019), la construction (82 293), l’intérim (53 197) et l’agriculture (15 306).

Pourtant, la survenue des AT est plus fréquente au sein du secteur de l’intérim, avec un taux de 39,3 / milliards d’heures rémunérées (contre 18.5/milliards d’heures rémunérées pour le secteur des services).

Les hommes sont globalement plus touchés que les femmes (481 453 accidents chez les hommes contre 302 164 pour les femmes). Tout sexe confondu, la tranche d’âge la plus touchée est la tranche des 30-39 ans (195 583) et pourtant la fréquence est plus élevée au sein de la tranche des « 15-19 ans ».

Données relatives aux AT graves (avec IPP)

En 2019, 39 650 accidents du travail ont donné lieu à la reconnaissance d’une incapacité permanente.

Le secteur le plus concerné par les AT graves est à nouveau le secteur des services (23 898 AT graves), dont les plus fréquents sont ceux survenant au sein des activités de l’hébergement médico-social et de l’action sociale. Le secteur des services est suivi de près par le secteur de l’industrie (5860) puis de l’intérim (5225).

La survenue des AT graves est plus fréquente dans le secteur de l’agriculture, sylviculture et de la pêche (3545), puis dans le secteur de la construction (2097).

La catégorie « ouvriers » est la plus touchée avec 19 279 accidents graves sur un total de 39 653 toute catégorie confondue. Suit ensuite la catégorie des employés, avec 9240 AT grave sur 39653 au total. Puis les professions intermédiaires (5100) et les cadres et chefs d’entreprise (1805).

La fréquence de survenance des AT graves dans la catégorie « ouvriers » est également la plus élevée (1812, contre une moyenne de 955 au global, toute CSP confondues).

Les AT graves touchent en moyenne plus les hommes que les femmes. Tous sexe confondu, c’est la population 50 à 59 ans qui est le plus concernée.

Données relatives aux accidents mortels

En 2019, 790 accidents du travail ont été mortels.

Le secteur le plus touché par les AT mortels est le secteur des services (401 sur 790 au total), et particulièrement le transport et l’entreposage (104). La fréquence de survenue des AT mortels est pourtant plus élevée dans le secteur de la construction (65.8 %).

Les hommes étaient plus concernés par les AT mortels en 2019 (721 sur 790 au total) que les femmes. La tranche d’âge 50-59 ans reste, comme pour les AT graves, la plus touchée. À contrario, la fréquence de survenue des AT mortels est plus importante auprès des populations, tous sexes confondus, de la tranche « 60 ans et plus ».

Sinistralité par département

Enfin les trois départements les plus touchés par la fréquence de survenance d’accidents du travail sont les Côtes d’Armor (taux de 29,1) puis les Pyrénées orientales (28,8) et la Vendée (28,5).

Paris, les hauts de seine et la Guyane figurent parmi les départements les moins touchés.

Pour toutes vos questions relatives à la déclaration d’un AT, les Editions Tissot vous conseillent leur documentation « Santé sécurité au travail ACTIV » :

LUA realistic
Santé sécurité au travail ACTIV
Santé sécurité des salariés : agissez en conformité avec la réglementation et simplifiez vos démarches.
À partir de 499 € HT/an
Voir l'offre

DARES Analyses, quels sont les salariés les plus touchés par les accidents du travail en 2019, octobre 2022, n° 53

Audrey Gillard

Juriste droit social