Santé & sécurité

Article ancien - Il se peut que les informations et les liens ne soient plus à jour

Réduction du tabagisme : programme national

Publié le par dans Risques professionnels.

Le 25 septembre 2014, Marisol Touraine, la ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes a présenté un plan pour combattre le fléau du tabagisme en France.

Le plan tabagisme comprend diverses mesures choc structurées autour de trois axes d’actions d’urgence qui sont les suivants :

  • défendre les jeunes et empêcher qu’ils ne commencent à fumer ;
  • soutenir les fumeurs pour arrêter de fumer ;
  • agir sur l’économie du tabac.

Il est connu que le tabac est le premier facteur de danger évitable de cancers en France. On compte 30 % de décès par cancer dus au tabac. L’objectif est donc de réduire d’un tiers la prédominance du tabagisme.

Les objectifs du plan sont ambitieux et une campagne d’information télévisuelle est en cours de diffusion.

Il est prévu dans l’axe 2 du plan « Soutenir les fumeurs pour arrêter de fumer » que le vapotage sera interdit dans certains lieux publics.

Ainsi, seront visés :

  • les établissements qui accueillent des mineurs comme les écoles par exemple ;
  • les véhicules transportant des enfants de moins de 12 ans ;
  • tous les moyens de transport collectif ;
  • dans tous les espaces clos collectifs de travail (on peut penser aux restaurants, aux cafés, etc.).

La ministre Marisol Touraine précise qu’il ne faut pas confondre cigarette et cigarette électronique : il vaut mieux, précise-t-elle vapoter que fumer. Cependant, la cigarette électronique est chez les jeunes, la porte ouverte vers le tabagisme.

Il convient de relever que dans certaines entreprises de transport, déjà nombreuses, le règlement intérieur prévoit une interdiction de vapoter.

   
Le règlement intérieur de l’entreprise est un document écrit dans lequel l’employeur prévoit en particulier, les mesures d’application de la réglementation en matière de santé et de sécurité dans l’entreprise ou l’établissement. Ce sont notamment les obligations faites aux travailleurs de prendre soin, en fonction de leur formation et selon leurs possibilités, de leur santé et de leur sécurité ainsi que de celles des autres personnes concernées par leurs actes ou leurs omissions au travail.

Dernier point, les mesures d’ordre législatif du « Programme national de lutte contre le tabagisme » seront consignées dans le projet de loi de santé débattu à l’Assemblée nationale au début de l’année 2015.

Pour toutes vos questions concernant la réglementation du  tabac en entreprise, les Editions Tissot vous conseillent « Réglementation en Santé Sécurité au travail ».

Programme national de lutte contre le tabagisme

Newsletter

Recevez notre sélection d’articles par e-mail.