Santé & sécurité

Article ancien - Il se peut que les informations et les liens ne soient plus à jour

Stress au travail : la situation spécifique des femmes

Publié le par dans Risques professionnels.

Les facteurs explicatifs du stress au travail sont nombreux : nécessité continuelle d’accroître ses performances, angoisse de perdre son emploi, phénomènes de harcèlement, etc. Les conséquences de ce stress peuvent se traduire par une atteinte de la santé, en particulier mentale mais aussi cardiovasculaire et musculo-squelettique.

Les études menées au cours des dernières années mettent en évidence que les femmes sont plus fréquemment exposées que les hommes à ces facteurs professionnels. La DREES vient de publier le premier rapport exhaustif sur « La santé des femmes en France », qui dresse un bilan des données disponibles sur ce sujet.

Près d’une femme sur trois est exposée à la tension au travail, alors que c’est le cas pour près d’un homme sur cinq.

Quels que soient les modèles de stress au travail, ces écarts sont les plus importants pour les catégories les moins favorisées, à savoir les ouvriers et les employés, surtout pour l’exposition au déséquilibre effort/récompense.

Dans la population des femmes au travail, ces expositions varient selon la catégorie professionnelle, le secteur et la classe d’âge, mais pas toujours de manière identique selon l’indicateur.

Les expositions, telles que le manque de latitude décisionnelle pour faire face aux contraintes et le manque de soutien social au travail, sont plus fréquentes chez les femmes et représentent l’un des facteurs de risque connu des troubles musculo-squelettiques qui affecte en majorité les femmes.

Il s’agit d’un problème majeur de santé au travail, qui le restera très vraisemblablement dans les années à venir du fait de l’intensification des contraintes du travail et du vieillissement de la population active.


Article publié le 8 juillet 2009

Newsletter

Recevez notre sélection d’articles par e-mail.