Santé & sécurité

Votre mot-clé : " Equipement de protection individuelle (EPI) "

Fibres céramiques réfractaires : quelles mesures de prévention mettre en place ?

Publié le par dans Obligations de l’employeur.

Les fibres céramiques réfractaires (FCR) sont des fibres d’aluminium de silicate commercialisées depuis les années soixante et conçues pour des applications d’isolation thermique comprises entre 800 et 1450 °C. Elles ont été intégrées dans la liste de substances extrêmement préoccupantes candidates à l’autorisation de mise sur le marché.

Prévenir le risque chimique

Publié le par dans Risques professionnels.

De nombreuses entreprises utilisent des produits dangereux, notamment pour le nettoyage. L’étiquetage des substances et des préparations dangereuses a pour but essentiel d’informer et protéger les salariés susceptibles d’être exposés, dans les milieux de travail, aux risques que présentent ces produits et de protéger l’environnement.

Fiche de données de sécurité

Équipements de travail : quelles prescriptions minimales de sécurité et de santé respecter ?

Publié le par dans Equipements de protection (EPI).

L’employeur doit avoir recours aux équipements de protection individuelle (EPI) lorsque les moyens de protection collectifs s’avèrent insuffisants et que des risques résiduels subsistent. Les EPI peuvent être classés en plusieurs familles, selon les parties du corps à protéger. Ils doivent être adaptés, efficaces et le moins gênants possible.

Soudage à l’arc électrique : risques et mesures de prévention

Publié le par dans Risques professionnels.

Le soudage à l’arc électrique est une technique très utilisée dans les ateliers, sur les chantiers pour effectuer des travaux de maintenance et de réparation et dans les espaces confinés tels que cuves, silos, puits, etc. Lors des opérations de soudage, les travailleurs peuvent être exposés à un ou plusieurs risques combinés.

Grippe A : les mesures à mettre en place en cas de pandémie dans les entreprises

Publié le par dans Obligations de l’employeur.

Le nouveau virus du type H1N1 se transmet aux personnes par voie aérienne. Cette maladie d’origine porcine et adaptée à l’homme est responsable de cas avérés de contamination par le virus A (H1N1) au Mexique, aux États-Unis et au Canada. Face à ce risque potentiel, les entreprises doivent mettre en place des mesures de prévention pour protéger leurs salariés.

Risque chimique : projet de dispositif de suivi des salariés

Publié le par dans Risques professionnels.

Dans le cadre du Grenelle de l’Environnement, un dispositif de suivi des salariés aux expositions professionnelles des substances classées comme cancérogènes, mutagènes ou toxiques pour la reproduction de catégorie 1 et de catégorie 2 (CMR1 et CMR2) sera expérimenté dans certains secteurs professionnels et certaines zones géographiques.