Santé & sécurité

Article ancien - Il se peut que les informations et les liens ne soient plus à jour

Tenue vestimentaire : soyez vigilants concernant vos salariés sur chantiers

Publié le par dans Equipements de protection (EPI).

Avec les fortes chaleurs des derniers jours, nombreux sont les salariés qui sont tentés de travailler en short et tongs ou de se mettre torse nu. Toutefois, vous ne pouvez pas autoriser de tels comportements sur les chantiers.

Tenue vestimentaire : poser des restrictions pour raison de sécurité

Chaque salarié est en principe libre de se vêtir comme il l’entend.

Il s’agit en effet d’une liberté individuelle à laquelle vous ne pouvez apporter des restrictions qu’à condition que celles-ci soient :

  • justifiées par la nature de la tâche à accomplir ;
  • proportionnées au but recherché.

Or en cas de travail sur les chantiers, il existe des raisons de sécurité qui justifient ces restrictions.

Il est même indispensable pour vous d’imposer une tenue protectrice et de veiller à ce que vos salariés la portent.

En été, vous devez ainsi vous montrer particulièrement vigilant au fait que les salariés portent bien leurs EPI (chaussures de sécurité, casques, gants, vêtements de protection) et ne les troquent pas contre des tongs, shorts ou casquettes. Vous devez également les inciter à ne pas se mettre torse nu pour se protéger des coups de soleil.

Parallèlement, vous devez essayer d’adapter au maximum la tenue de travail de vos salariés aux fortes chaleurs actuelles. Ainsi, il faut essayer de leur fournir des vêtements de protection clairs, qui permettent l’évacuation de la sueur. Il faut également leur fournir des lunettes de protections teintées pour faire face au soleil.

Rappelons que vous devez également prendre des mesures pour protéger vos salariés.

Prendre des mesures de protection

Vous devez ainsi envisager :

  • un aménagement des horaires de travail, afin d’éviter les heures les plus chaudes ;
  • des pauses supplémentaires ;
  • l’affectation de salariés à des travaux sur des chantiers de repli en intérieur ou à des travaux en atelier ;
  • etc. ;

Si malgré tous vos efforts, le travail parait impossible, sachez que la canicule peut être une cause de chômage intempérie. Pour en savoir plus sur le chômage intempérie, les Editions Tissot vous conseillent leur documentation « Sécurité des chantiers du BTP – Guide illustré ».

Newsletter

Recevez notre sélection d’articles par e-mail.