Santé & sécurité

Article ancien - Il se peut que les informations et les liens ne soient plus à jour

Une évolution contrastée des accidents du travail

Publié le par dans Accident du travail.

La DARES a publié en février une étude portant sur l’évolution des accidents du travail entre 2005 et 2010. Au cours de ces cinq années, on constate une baisse du nombre d’accidents du travail.

L’étude de la DARES relève qu’on est passé de près de 700.000 accidents du travail en 2005 à environ 660.000 en 2010.

La tendance est identique pour les taux de fréquence et de gravité. En effet, la fréquence entre 2005 et 2010 est passée de 24,7 à 22 (nombre d’AT par millions d’heures travaillées). Quant au taux de gravité, il a connu une tendance à la baisse sur 5 ans passant de 18,2 à 14,9 (taux moyen d’incapacité permanente partielle par million d’heures rémunérées). Les auteurs du rapport ne sont pas sans rappeler que le taux de fréquence à court terme a pu être influencé par la conjoncture économique, le ralentissement économique se traduisant par une baisse du nombre d’AT du fait de la diminution du nombre d’emplois induits.

La DARES relativise d’autant plus ces résultats en précisant que les conséquences observées sur la santé, lors d’accidents du travail graves, sont plus lourdes. Ce qui se traduit, en partie, par un nombre d’accidents mortels en hausse sur cinq ans de plus de 10 % (476 accidents en 2005 contre 535 en 2010).

Par ailleurs, la DARES rappelle que la diminution du risque AT reste contrastée en fonction des secteurs d’activité. Pendant que des secteurs à risque élevé tels que la construction, connaissaient un recul du taux de fréquence plus soutenu que la moyenne, d’autres secteurs ayant initialement un taux relativement faible comme celui de « l’administration publique » ont enregistré une hausse constante et importante de leur taux (+ 13 % entre 2005 et 2010). Etrangement, ce sont les secteurs à forte exposition au sein desquels on peut apprécier une baisse du risque AT.

Enfin, d’un point de vue géographique, la baisse du risque AT concerne toutes les régions, avec sur le podium des baisses les plus prononcées la Corse, l’Alsace et la Champagne Ardenne.

Vous pouvez télécharger ici l’étude de la DARES :

Et pour toutes vos questions relatives aux accidents du travail (procédure de reconnaissance, conséquences pour l’employeur, etc.), les Editions Tissot vous proposent leur documentation « Pratique de la santé et sécurité au travail ».

Dares Analyses, n° 2014–010 sur les accidents du travail entre 2005 et 2010 (février 2014)

Newsletter

Recevez notre sélection d’articles par e-mail.