Santé & sécurité

  1. Accueil
  2. Actualités

Actualités

Réserves motivées : nouvelle confirmation de la Cour de cassation

Publié le par dans Accident du travail.

Lors de la survenance d’un accident du travail, l’employeur a l’obligation de procéder à sa déclaration dans un délai de 48 heures suivant sa connaissance. Cette obligation déclarative est accompagnée de la possibilité, pour l’employeur, d’émettre des réserves motivées sur le caractère professionnel de l’accident. La motivation des réserves est impérative et répond à des critères jurisprudentiels.

Intelligence artificielle et lutte contre la discrimination dans le recrutement

Publié le par dans Risques psychosociaux.

Avec l’arrivée d’Internet, la communication autour des offres d’emploi s’est faite de plus en plus forte, entraînant dans les grandes entreprises une réorganisation des processus de recrutement permettant de gérer un nombre accru de candidatures. Aujourd’hui, 50 % des professionnels RH utilisent au moins un outil basé sur des algorithmes d’intelligence artificielle (IA) pour la gestion automatique des candidatures. Or, si le marché du recrutement prédictif est en croissance rapide, son principal paradoxe renvoie à l’utilisation d’outils de recrutement basé sur l’IA vantant une lutte contre les biais humains mais en engendrant de nouveaux.

Remobiliser après un PSE : édifier un nouveau contrat moral basé sur les savoir-faire

Publié le par dans Risques psychosociaux.

Suite à un plan social, il n’est pas rare d’observer une forte démotivation. Lorsque cet état d’esprit s’ancre dans le temps, toute déclaration de bonne intention de la part de l’employeur risque d’être accueillie avec méfiance par des salariés qui estiment avoir été « trahis ». A défaut de pouvoir garantir la sécurité de l’emploi, les entreprises ont tout intérêt à miser sur le développement des savoir-faire et l’employabilité à long terme. Interview avec Olivier Tirmarche, docteur en sociologie.

Quête de sens au travail : une responsabilité individuelle… et collective !

Publié le par dans Risques psychosociaux.

La quête de sens est devenue un aspect prédominant de l’épanouissement professionnel. Objectif à atteindre pour les salariés, défi d’accompagnement pour les managers… le sens est partout. Or, le concept de sens au travail peine encore à se détacher, dans l’imaginaire collectif, d’une responsabilité individuelle qui consiste à faire coïncider ses aspirations et sa vie professionnelle. Dépossédés d’un pouvoir d’action et parfois dans le flou quant au concept même de sens, managers et RH ont le sentiment de s’épuiser. Il existe pourtant de véritables possibilités d’action collective.

Licenciement du salarié en AT : attention à la justification de la faute grave !
Visuel couronne premium

Publié le par dans Accident du travail.

Le salarié victime d’un accident du travail ou d’une maladie professionnelle bénéficie d’une protection spécifique à l’égard des mesures de rupture de son contrat, rendant ces dernières interdites. Toutefois, deux motifs sont admis dont celui de la faute grave. Illustration de la notion de « faute grave » admise à l’encontre d’un salarié en arrêt pour cause d’accident du travail.

31 idées reçues en matière d’accident du travail (AT) et de maladie professionnelle (MP)

Analyser les accidents pour une meilleure prévention

Publié le par dans Accident du travail.

L’analyse des accidents du travail est un élément important pour améliorer la prévention des risques professionnels. Pour les entreprises de moins de 50 salariés, l’INRS et l’Assurance maladie ont développé un outil qui facilite cette analyse et permet d’identifier les actions de prévention les plus adaptées. Focus sur l’analyse des accidents du travail.

Le guide d’enquête d’un accident du travail de l’INRS
Visuel rue à la une

Arrêt cardiaque : les futurs retraités doivent se voir proposer des actions de sensibilisation aux gestes qui sauvent
Visuel couronne premium

Publié le par dans Obligations de l’employeur.

Afin de lutter contre l'arrêt cardiaque, il est particulièrement important de former la population aux gestes qui sauvent. Dans ce cadre, les salariés qui partent volontairement à la retraite doivent désormais se voir proposer par leur employeur des actions de sensibilisation pendant leurs heures de travail.

Vaccination par les services de santé au travail : davantage de salariés concernés

Publié le par dans Sécurité et santé au travail.

La vaccination par les services de santé au travail est désormais ouverte à tous les salariés âgés d’au moins 55 ans même sans comorbidité. Certains salariés bénéficient d’une priorité de vaccination. Le vaccin AstraZeneca n’est également plus le seul vaccin disponible. Faisons le point sur les dernières évolutions.

Note d’information relative à la vaccination des salariés contre le Covid-19 par la médecine du travail

La qualité des relations de travail à l’épreuve de la crise sanitaire

Publié le par dans Risques psychosociaux.

Pour la semaine de la qualité de vie au travail qui se tiendra du 14 au 18 juin 2021, l’ANACT a retenu comme thème « Travailler ensemble ». La crise sanitaire met en effet en évidence le besoin de pouvoir s'appuyer sur des coopérations solides. Focus sur l’importance des relations de travail et l’épreuve que leur fait subir la numérisation des échanges.

Harcèlement : faut-il prévenir en amont le salarié, présumé auteur, de la réalisation d’une enquête ?

Publié le par dans Risques psychosociaux.

Une « affaire » de harcèlement peut déstabiliser à la fois toute l’organisation et le collectif dans une entreprise. L’employeur, tenu d’une obligation de prévention des risques professionnels, doit y faire face de manière préventive mais également, s’il a lieu, en réalisant une « enquête ». Dans ce cas, le salarié, présumé auteur, doit-il en être informé en amont ?

Comment réagir face au harcèlement ?

Extension de l’ANI sur le travail : retour sur les points relatifs à la santé des télétravailleurs

Publié le par dans Risques professionnels.

L’ANI sur le télétravail, conclu en novembre dernier, vient d’être étendu ce qui le rend obligatoire. De nombreuses dispositions de cet accord évoquent la sécurité et la santé des travailleurs.

Accord national interprofessionnel du 26 novembre 2020 pour une mise en oeuvre réussie du télétravail

La crise sanitaire… au service d’une prise de décision plus partagée ?

Publié le par dans Risques psychosociaux.

Après presque un an, le travail à distance imposé pour une importante partie des travailleurs français et la nécessité pour de nombreux managers à réinventer la traditionnelle logique managériale de commande et contrôle, interrogent la question de la confiance et du pouvoir décisionnel accordés aux équipes. En effet, une partie des managers réticents à lâcher prise se sont finalement rendu compte qu’ils pouvaient faire confiance à leurs équipes, amorçant un management plus horizontal et collaboratif.

Faciliter l’intégration d’un nouveau collaborateur à distance

Publié le par dans Risques psychosociaux.

Voilà un an maintenant que la crise sanitaire impacte durablement nos manières d’interagir et de travailler. Cela concerne tout particulièrement la mise en place du télétravail massif et contraint pour de nombreuses organisations. Cette distance provoque la perte des rites sociaux d’intégration en entreprise (pot d’accueil, visite des locaux, etc.) qui constituent des codifications sociales facilitantes pour la personne accueillie mais aussi pour les accueillants ! Alors comment favoriser l’intégration d’un collaborateur à distance quand parfois nous ne l’avons-nous même jamais vu ?

Plans sociaux : l’érosion du capital relationnel

Publié le par dans Risques psychosociaux.

La réglementation des risques psychosociaux a permis la mise en place de garde-fous, notamment au service de la préservation des individus touchés par des plans sociaux (négociation à visée de sauvegarde du plus grand nombre possible d’emplois, mesures de volontariat, cellule de soutien et d’orientation professionnelle). L’existence de ces mesures souligne bien le défi que les employés confrontés à un PSE doivent relever. Toutefois, en plus du plan individuel, les PSE vont également impacter la structure relationnelle de l’entreprise.

Visuel stop covid à la une

Engager les salariés dans les réflexions post-Covid

Publié le par dans Risques psychosociaux.

La crise du Covid-19 rythme depuis plus d’un an le quotidien des salariés. Résultat : nombre d’entre eux affichent aujourd’hui une difficulté croissante à s’impliquer pleinement dans leurs tâches professionnelles. Selon un sondage réalisé à l’automne, 42 % des salariés interrogés expliquent que leur travail leur plaît moins qu’auparavant. Coup dur pour les dirigeants et managers, pour qui impliquer les salariés dans les réflexions à propos des opportunités post-Covid est primordial. Face à cette crise de sens, les recherches en psychologie apportent des pistes de réflexion intéressantes pour motiver les salariés à envisager l’après.

Recours contre l’avis d’aptitude : un impact sur l’obligation de reprise du paiement des salaires ?
Visuel couronne premium

Publié le par dans Inaptitude professionnelle.

Le salarié en arrêt de travail doit, dans certains cas, réaliser une visite de reprise avant de retourner à son poste. Cette visite met fin à la suspension du contrat et oblige l’employeur, en cas d’aptitude au poste, à reprendre le paiement des salaires. Mais qu’en est-il lorsque l’avis d’aptitude est contesté par l’employeur ? Cela impacte t-il l’obligation de reprise du paiement des salaires ? Illustration.

Certifications délivrées aux entreprises réalisant des travaux de retrait d’amiante : des adaptations liées au Covid-19

Publié le par dans Risques professionnels.

La crise sanitaire a compliqué la délivrance et le renouvellement des certifications délivrées aux entreprises réalisant des travaux de retrait ou d’encapsulage d’amiante, de matériaux, d’équipements ou d’articles en contenant. Un arrêté est venu assouplir les obligations existantes.

Repas dans l’entreprise : nouvelles recommandations

Publié le par dans Obligations de l’employeur.

La fiche du ministère du Travail sur l'organisation des restaurants d'entreprise a été modifiée le 23 mars dernier. Les salariés doivent désormais manger seuls, l’exception sur les règles de distance qui s’appliquait aux groupes, dans la limite de 4 personnes, venant ensemble ou ayant réservé ensemble étant supprimée.

Fiche sur l'organisation et le fonctionnement des restaurants d'entreprise (30 juin 2021)