Santé & sécurité

  1. Accueil
  2. Actualités

Actualités

Travaux interdits aux jeunes et dérogations

Publié le par dans Obligations de l’employeur.

Depuis le 14 octobre 2013, la liste des travaux interdits ou réglementés pour les jeunes mineurs en formation professionnelle ou en emploi a changé. Ainsi, vous ne pouvez par exemple plus affecter un mineur à un poste l’exposant à un certain niveau de vibrations mécaniques. Une circulaire fait le point sur ces travaux et sur les dérogations possibles.

Document unique : comment bien évaluer les risques dans votre entreprise ?

Publié le par dans Risques professionnels.

Le document unique d’évaluation des risques doit être rédigé dans toute entreprise employant un ou plusieurs salariés. Si l’employeur ne remplit pas cette obligation, il peut être sanctionné. Il ne doit pourtant pas être vu que comme une contrainte : il s’agit d’une étape importante dans l’amélioration de la prévention des risques professionnels.

Le document unique d’évaluation des risques et la faute inexcusable de l’employeur

Prévention de la pénibilité : quelles obligations pour les entreprises de BTP ?

Publié le par dans Risques professionnels.

Depuis le 1er février 2012, les entreprises du BTP sont tenues de tracer l’exposition de leurs salariés aux facteurs de pénibilité et d’établir des fiches individuelles. Dès le 1er janvier 2015, les salariés devraient bénéficier d’un compte pénibilité afin notamment de partir plus tôt à la retraite. Quelles sont les obligations des entreprises et comment ces dispositifs vont-ils s’articuler ?

Registre unique de santé et sécurité au travail : un outil de prévention complet

Publié le par dans Risques professionnels.

Conçu pour apporter aux collectivités territoriales de toute taille, un outil de gestion centralisée de la santé et sécurité au travail, le registre unique de santé et sécurité au travail regroupe et unifie les documents relatifs à la réglementation en matière d’hygiène, de sécurité et d’amélioration des conditions de travail.

Travail au froid : les précautions à prendre

Publié le par dans Risques professionnels.

Dans les secteurs où le travail se fait en extérieur, les salariés sont particulièrement exposés au froid. Ce qui met en danger leur santé (hypothermie, gelures, etc.) et augmente également les risques d’accident du travail. La mise en place de mesures de protection est donc indispensable. Les pouvoirs publics sont venus rappeler les principales mesures à prendre.

Prévention et de gestion des impacts liés aux vagues de froid 2013–2014

Amiante : analyse préalable des risques

Publié le par dans Risques professionnels.

Pour toute opération comportant des interventions sur l’amiante, chaque acteur concerné par le projet, tel que le maître d’ouvrage, le maître d’oeuvre, le chef d’entreprise, le coordonnateur SPS doit réaliser une analyse des risques sur l’ensemble des phases de l’opération.

Modalités de la formation des travailleurs à la prévention des risques liés à l’amiante

Impact des TNIC sur les agents territoriaux

Publié le par dans Risques professionnels.

Il existe peu d’études approfondies sur les liens entre santé et travail prenant réellement en compte les Technologies Numériques de l’Information et de la Communication (TNIC). D’après l’INSEE de 2005, la tendance obtenue va toutefois dans le sens d’un « impact positif de l’usage des TNIC sur les travailleurs ». Auteurs et chercheurs invitent cependant à prendre avec précaution les résultats de par l’évolution permanente des usages et des diversités des TNIC.

L’employeur doit reprendre le versement du salaire en cas d’inaptitude malgré des périodes non travaillées

Publié le par dans Inaptitude professionnelle.

Lorsque, à l’issue d’un délai d’un mois à compter de la date de l’examen médical de reprise du travail, le salarié déclaré inapte n’est pas reclassé dans l’entreprise ni licencié, l’employeur lui verse, dès l’expiration de ce délai, le salaire correspondant à l’emploi que celui-ci occupait avant la suspension de son contrat de travail. Ce principe s’applique également lorsque le délai d’un mois couvre une période habituellement non travaillée par le salarié.