Quel type de contenu souhaitez-vous chercher ?

Actualités "covid-19"

  • Le CSE peut-il décider de recourir à une expertise pour risque grave du seul fait de l’épidémie de Covid-19 ? La Cour de cassation vient de répondre à cette question.

  • A partir du 21 mars 2022, l’isolement des salariés cas contacts n’est plus imposé, même pour les non vaccinés.
  • Le ministère du Travail a diffusé le guide repère des mesures de prévention des risques de contamination au Covid-19 qui remplace le protocole national sanitaire. Ce document répertorie les mesures que doivent respecter les entreprises afin de protéger la santé des salariés.
  • Guide repère entreprises des mesures de prévention des risques de contamination

    Publié le 17/03/2022 à 15:00, modifié le 18/03/2022 à 13:38.
    Suite à la levée des restrictions sanitaires le 14 mars, le guide repère des mesures de prévention des risques de contamination au Covid-19 remplace le protocole sanitaire. Le ministère du Travail répertorie, dans ce document, les mesures que doivent respecter les entreprises afin de protéger la santé des salariés et les règles de gestion des cas contact, des cas positifs et des salariés vulnérables.
  • Le Covid-19 a conduit à généraliser le télétravail au cours de l’année 2020. Beaucoup de salariés ont engagé des frais pour exercer leur activité professionnelle hors de leur lieu de travail. A titre exceptionnel, les allocations versées à vos salariés pour couvrir ces frais ont été exonérées d’impôt sur le revenu dans certaines limites. Vous deviez les identifier dans votre déclaration à l’administration fiscale. Cette mesure vient d’être reconduite pour l’année 2021.
  • Comme supputé, il semblerait bien que la 20e version du guide OPPBTP relatif aux préconisations de sécurité sanitaire en période d’épidémie Covid-19 soit la dernière au vu du communiqué de presse diffusé le 9 mars dernier.
  • La ministre du Travail a annoncé, mardi 8 mars, que les mesures sanitaires allaient encore s’alléger dans les entreprises. Le protocole national sanitaire disparaît le 14 mars. Un guide repère prend sa place. Les règles relatives à la distanciation sociale et au port du masque obligatoire sont supprimées. Un décret publié le 13 mars confirme la levée des restrictions sanitaires, ainsi que de l'amende administrative qui avait été mise en place pour inciter les entreprises à recourir au télétravail.
  • Cela semble encore difficile à croire tant on s’est habitués à ne plus voir le sourire de ses collègues de travail mais le port du masque ne sera plus obligatoire en intérieur à partir de lundi prochain. Le pass vaccinal vit lui aussi ses derniers jours. Et dernière annonce en date : le protocole national sanitaire va lui aussi disparaître pour être remplacé par un guide repère. La distanciation ne sera également plus de mise.
  • Suite aux restrictions allégées depuis le 28 février 2022, l’OPPBTP a mis à jour une 20e fois son guide de recommandations notamment concernant le port du masque, les réunions et autres moments de convivialité. Peut-être pour la dernière fois. La fin du protocole national sanitaire et du port du masque en entreprise ayant été annoncée pour le 14 mars.
  • Port du masque : la fin en entreprise annoncée pour le 14 mars 2022

    Publié le 03/03/2022 à 14:35, modifié le 08/03/2022 à 09:53.
    Malgré plusieurs allégements, le port du masque est aujourd’hui toujours obligatoire dans la majorité des entreprises. Mais plus pour longtemps. Le Premier ministre vient d’annoncer qu’il allait complètement disparaître en intérieur à partir du lundi 14 mars sauf exceptions. Le pass vaccinal disparaît également à la même date.
  • Quels sont les risques si je ne contrôle pas le pass vaccinal de mes salariés ?

    Publié le 02/03/2022 à 11:30, modifié le 04/03/2022 à 08:28.
    Le pass vaccinal doit être présenté pas certains salariés. L’employeur qui ne contrôle pas les pass de ses employés s’expose à des conséquences non négligeables. Quelles sont-elles ?
  • Deux nouveaux décrets publiés au Journal officiel du 26 février prolongent le dispositif permettant aux entreprises très affectées par la crise sanitaire de bénéficier d’un taux majoré pour le calcul de l’allocation et de l’indemnité d’activité partielle. La mesure est prolongée jusqu’au 31 mars 2022 mais les situations permettant aux entreprises de bénéficier du zéro reste à charge se sont réduites.
  • Le ministère du Travail a mis à jour son questions-réponses sur l’activité partielle. Il précise les conditions afin de bénéficier de l’activité partielle lorsque le salarié doit garder ses enfants en raison du Covid-19.
  • Dans certaines situations les salariés cas contacts ne sont plus obligés de s’isoler et peuvent continuer de travailler en se dépistant. A partir du 28 février 2022, un seul test de dépistage pourra suffire.
  • Le port du masque ne s’imposera bientôt plus dans les lieux soumis au pass vaccinal. D’ici quelques semaines il pourrait même disparaître en intérieur.
  • Le protocole national sanitaire a été remis à jour le 16 février dernier. La nouvelle version supprime certaines restrictions notamment concernant les moments de convivialité.
  • Le délai maximal pour effectuer son rappel vaccinal a été abaissé à 4 mois depuis le 15 février. Tout comme la durée de validité du certificat de rétablissement au Covid-19. Sauf en cas de contamination au Covid-19 plus de 3 mois après le schéma vaccinal initial. L’octroi d’un pass vaccinal pour 24 heures en cas de résultat négatif est par ailleurs étendu aux 1res doses administrées après le 15 février.
  • Différents allégements concernant le port du masque ont été annoncés. Qu’en est-il aujourd’hui de l’obligation de porter le masque dans les entreprises du BTP et pour les chantiers ?
  • Protocole national : les mesures sanitaires applicables sont allégées

    Publié le 17/02/2022 à 09:00, modifié le 21/02/2022 à 11:09.
    Le protocole national pour assurer la santé et la sécurité des salariés en entreprise face à l’épidémie de Covid-19 a été mis à jour le 16 février 2022. Les mesures sanitaires liées au Covid-19 sont allégées. Le point sur les mesures supprimées et celles qui restent applicables.
  • Salariés cas contacts : des changements au 28 février 2022

    Publié le 15/02/2022 à 14:30, modifié le 21/02/2022 à 10:00.
    En début d’année, les règles d’isolement ont été allégées pour les salariés cas contacts afin de leur permettre, sous certaines conditions, de continuer de travailler. C’est maintenant le dispositif de dépistage qui va être assoupli.
Page :
12