Quel type de contenu souhaitez-vous chercher ?

Actualités "droit individuel à la formation (dif)"

Le droit individuel à la formation (DIF) a été remplacé par le compte personnel de formation (CPF) depuis le 1er janvier 2015. Les droits acquis au titre du DIF pouvaient être transférés sur le CPF jusqu'au 30 juin 2021.

Le compte personnel de formation (CPF) est utilisable par les salariés tout au long de leur vie professionnelle pour suivre une formation qualifiante ou certifiante.

Compte personnel de formation : alimentation

Le CPF s’alimente en euros à la fin de chaque année. Les salariés qui travaillent au moins à mi-temps acquièrent 500 euros par an, dans la limite de 5000 euros. L’employeur peut également abonder le CPF.

Compte personnel de formation : fonctionnement

Chaque salarié peut utiliser ce crédit depuis le site www.moncompteformation.gouv.fr.

Pour suivre une formation sur son temps de travail, il devra demander l’accord de son employeur au moins :

  • 60 jours avant le début de cette formation si celle-ci a une durée inférieure à 6 mois ;
  • 120 jours avant si elle dure au moins 6 mois.

L'employeur devra répondre au salarié dans un délai de 30 jours calendaires. L'absence de réponse dans ce délai vaut acceptation de la demande de formation.

  • Le transfert du droit individuel à la formation (DIF) vers le compte personnel de formation (CPF) doit être effectué avant le 30 juin 2021. Après cette date, si vos salariés n’ont pas fait les démarches nécessaires, ils perdront leurs droits au titre du DIF. Informez-les qu'il ne leur reste que quelques semaines pour effectuer le transfert sur leur CPF.
  • Le transfert du droit individuel à la formation vers le compte personnel de la formation (CPF) devait, à l’origine, être effectué avant le 1er janvier 2021. Mais cet automne, la loi autorisant la prolongation de l’état d’urgence sanitaire a repoussé cette date au 30 juin 2021. Le ministère du Travail lance une campagne d’information et de sensibilisation à destination notamment des entreprises afin qu’elles incitent les salariés à effectuer cette démarche et qu’ils se saisissent du CPF pour se former.
  • Mesures sociales : ce qui n’a finalement pas pris fin au 31 décembre 2020 !

    Mesures sociales : ce qui n’a finalement pas pris fin au 31 décembre 2020 !

    Publié le 04/01/2021 à 13:42, modifié le 07/01/2021 à 15:47.
    Plusieurs mesures sociales, grandement liées à la crise du Covid-19, devaient prendre fin au 31 décembre 2020. Mais ce ne sera finalement pas le cas car elles ont été prolongées de quelques semaines, mois ou même années. Une dizaine de mesures est ainsi concernée.