Quel type de contenu souhaitez-vous chercher ?

Actualités "edito btp"

  • Edito de novembre : jusqu’à ce que mort s’ensuive

    Publié le 01/11/2016 à 06:40, modifié le 11/07/2017 à 16:28.
    Le cabinet du Premier ministre Japonais, Shinzo ABE, vient de rendre public un rapport à la conclusion stupéfiante : un japonais sur cinq risque de mourir en raison d’une activité professionnelle trop intense.
  • Edito de juin : l’emploi à vie

    Publié le 07/06/2016 à 05:00, modifié le 11/07/2017 à 16:28.
    La perspective des élections présidentielles vient relancer une nouvelle fois le débat sur l’avenir de notre système de retraite. Il est inutile de posséder un don de voyance particulier pour affirmer que nous n’échapperons pas à une nouvelle réforme. Y a-t-il une solution miracle ?
  • Edito de mai : une histoire à dormir debout

    Publié le 03/05/2016 à 05:02, modifié le 11/07/2017 à 16:28.
    Il y a quelques mois nous vous avions relaté le cas de ce chef d’entreprise américain qui avait augmenté la rémunération de plusieurs milliers de ses salariés après avoir lu l’ouvrage de Thomas PIKETTI « le Capital au XXIe siècle ». Aujourd’hui, ce même PDG vient d’avoir une autre idée lumineuse.
  • Edito d’avril : l’arroseur arrosé

    Publié le 05/04/2016 à 05:12, modifié le 11/07/2017 à 16:27.
    Nous le savons tous, le mois d’avril est propice aux farces et autres plaisanteries en tout genre. Pour certains, l’origine de cette coutume remonterait à l’an 1564 lorsque le roi Charles IX décida de modifier la date de changement d’année pour la passer du 1er avril au 1er janvier. Avec l’exemple qui va suivre, nous sommes heureux de constater que l’année 2016 ne déroge pas à la tradition. Bien entendu, le monde du travail n’est pas en reste. Néanmoins, vous allez pouvoir convenir avec nous qu’il s’agit d’un bien singulier poisson d’avril.
  • Edito de mars : formule magique

    Publié le 01/03/2016 à 06:20, modifié le 11/07/2017 à 16:27.
    Des instituts spécialisés publient régulièrement des indicateurs qui nous informent de l’état du nombre moyen de jours d’absence dans les entreprises et dans les administrations sur l’année. Le constat est simple, d’un millésime à l’autre le chiffre est en constante augmentation. De nombreuses études se sont penchées sur les causes de cet absentéisme. Nous allons tenter d’apporter notre modeste pièce à l’édifice.
  • Edito de février : une affaire de famille

    Publié le 02/02/2016 à 06:05, modifié le 11/07/2017 à 16:27.
    Faut-il ou non travailler en famille, les avis sont très partagés. Pour les uns, il n’y aurait que des inconvénients à mélanger la sphère personnelle avec l’environnement professionnel. Pour les autres la situation présenterait beaucoup d’avantages. Certains rechercheraient même cette « proximité familiale » qui permettrait notamment de travailler plus en « confiance ».