Quel type de contenu souhaitez-vous chercher ?

Actualités "salaire"

  • Les minima conventionnels que tout employeur doit respecter sont définis par la convention collective. Ils font l'objet de revalorisations régulières, que l'employeur doit veiller à répercuter, le cas échéant, sur ses salariés. Mais qu’en est-il lorsqu’un salarié est embauché sur la base du minimum conventionnel majoré d’un complément de salaire ? Faut-il appliquer l’augmentation du minimum conventionnel dans un tel cas ?

  • Paie : les changements au 1er mai 2022

    Publié le 26/04/2022 à 06:00, modifié le 03/05/2022 à 14:54.

    Plusieurs changements touchent la paie à compter du 1er mai 2022 à commencer par la hausse du SMIC qui a aussi des impacts sur la réduction de charges sociales et la rémunération des salariés en apprentissage, en contrat de professionnalisation ou encore sur les IJSS. Le plancher de l’allocation d’activité partielle est relevé, y compris pour les personnes vulnérables. Les salaires conventionnels sont valorisés dans 5 secteurs d’activité.

  • Nouveautés sociales : ce qui change au 1er mai 2022

    Publié le 25/04/2022 à 06:57, modifié le 03/05/2022 à 14:53.

    De nombreuses nouveautés sociales prennent effet au 1er mai, à commencer par la hausse du SMIC et la modification de la rémunération minimale des alternants et de la réduction générale des cotisations patronales. A signaler également des changements concernant les locaux de restauration ou encore les visites médicales.

  • Les sommes versées au salarié en contrepartie ou à l'occasion du travail sont considérées comme des rémunérations et sont soumises à cotisations. Elles sont toutefois exonérées si vous rapportez la preuve qu’elles ont un caractère indemnitaire et compensent un préjudice pour le salarié.

  • Index égalité professionnelle : tous les résultats 2022

    Publié le 11/03/2022 à 14:30, modifié le 14/03/2022 à 12:47.
    Le ministère du Travail a publié les résultats 2022 des entreprises concernant l’index égalité professionnelle. Si la note globale s’améliore, certains indicateurs sont à la traîne et de nombreuses entreprises risquent des amendes. Si vous avez un score inférieur à 85 points vous devez aussi réagir d’ici septembre et fixer des objectifs de progression.
  • Les résultats de votre index relatif à l’année 2021 doivent être publiés au plus tard le 1er mars 2022. Si votre résultat est inférieur à 75, ou même à 85 points, de nouvelles obligations peuvent s’imposer à vous concernant les mesures de correction et les objectifs de progression. Un décret les détaille. Bonne nouvelle, vous aurez jusqu’au 1er septembre 2022 pour les mettre en œuvre.
  • Rémunération variable : veillez à fixer des objectifs réalisables !

    Publié le 10/02/2022 à 13:59, modifié le 14/02/2022 à 08:08.
    Vous pouvez octroyer à vos salariés une part de rémunération variable liée à la réalisation d’objectifs. Ceux-ci doivent être réalisables et portés à la connaissance des salariés au début de la période évaluée. Faute de le prouver, vous pourrez être condamné à verser leur rémunération variable à vos salariés. Et ils pourront prendre acte de la rupture de leur contrat de travail.
  • Index égalité femmes-hommes : le 1er mars approche…

    Publié le 04/02/2022 à 09:00, modifié le 07/02/2022 à 09:34.
    Si votre entreprise compte au moins 50 salariés, il ne vous reste que quelques semaines pour calculer et publier votre index égalité professionnelle. Attention, des nouveautés s’appliquent cette année.
  • Prévu par de nombreuses conventions collectives, le 13e mois fait parfois partie des éléments à intégrer dans la base de comparaison avec le salaire minimum conventionnel. Une difficulté récurrente consiste alors à savoir quelle périodicité adopter : faut-il retenir le montant du 13e mois sur l'année, ou uniquement le mois où il a été versé ?
  • Pour certaines professions, lorsque la convention collective le prévoit, il est possible de convenir d'une rémunération annuelle forfaitaire qui englobe l'intégralité des heures de travail. Encore faut-il que cette convention précise le nombre d’heures supplémentaires inclus dans la rémunération forfaitaire, faute de quoi l'addition peut être lourde pour l’employeur....
  • De nombreuses conventions collectives mettent en place des primes de 13e mois. Mais parfois, ce 13e mois est prévu par un accord annexe à la convention, qui ne concerne que certaines catégories de salariés. Cela peut donc conduire à exclure de son bénéfice certains salariés qui relèvent pourtant de la même convention collective.
  • Paie : ce qui change au 1er janvier 2022

    Publié le 04/01/2022 à 13:17.
    Qui dit nouvelle année, dit de nombreuses nouveautés en paie. Nous vous présentons les principales mesures notamment la nouvelle présentation du bulletin de paie, l’entrée en vigueur du titre mobilité, la collecte des contributions formation professionnelle transférée à l’URSSAF, les salaires conventionnels modifiés au 1er janvier 2022.
  • Réduction générale des cotisations patronales 2022

    Réduction générale des cotisations patronales 2022

    Publié le 04/01/2022 à 11:30, modifié le 06/01/2022 à 13:15.
    Le calcul de la réduction générale des cotisations patronales et notamment le paramètre T est modifié. Pour quelles raisons ? La modification du pourcentage de prise en charge de la cotisation accident du travail-maladie professionnelle et la hausse du SMIC au 1er janvier 2022.
  • La loi visant à accélérer l’égalité économique et professionnelle dite loi Rixain modifie les conditions de versement du salaire en vous obligeant à le verser sur un compte appartenant au salarié. Une mesure destinée principalement à prévenir les violences domestiques au sein des couples.
  • Nouveautés sociales : ce qui change au 1er janvier 2022

    Publié le 03/01/2022 à 13:38, modifié le 04/01/2022 à 09:56.
    Comme chaque début d’année de très nombreuses nouveautés sociales prennent effet au 1er janvier 2022. Nous vous présentons les principales d’entre elles relatives notamment à la nouvelle présentation du bulletin de paie, au titre mobilité, aux catégories objectives, à la formation professionnelle, à la réduction générale, aux salaires conventionnels ou encore au CSE.