Quitter le mode Plein écran
Aide Plein écran

Santé sécurité au travail : mode d’emploi pour les TPE-PME

  • Accueil
  • Sommaire
  • Ma sélection
    Ma sélection : 0

    Afin de faciliter votre navigation sur le site, nous vous proposons de mettre de côté des documents tout au long de votre parcours, et ensuite de revenir ici les télécharger en une fois.

    Limite de poids de la sélection : 100Mo

Contrôler l'usage des produits d'entretien

La situation de départ

Vous avez constaté récemment que vos collaborateurs mélangeaient les produits d’entretien pour, soit disant, plus d’efficacité : détartrant avec de l’eau de javel, nettoyant vitre avec du vinaigre, détergent et détartrant, etc.

Alors que l’objectif premier est d’assurer un environnement de travail sain, ces produits d’entretien peuvent contenir des substances chimiques nocives pour la santé et leur mélange se révéler extrêmement dangereux. Comment prévenir tous risques d’accidents ?

Quelle réponse à apporter ?

La réponse est multifactorielle : efficacité des produits choisis, mise à disposition des produits et formation des collaborateurs.

Dans l’ordre :

  • si les produits retenus étaient efficaces, les salariés n’auraient pas besoin d’essayer « d’améliorer » les résultats. Une analyse d’efficacité est donc nécessaire ;
  • pour quelle raison trouve-t-on de l’eau de javel et du vinaigre dans la liste des produits chimiques ? La suppression des produits « additionnels » est la priorité. S’ils sont absents, ils ne pourront pas être utilisés ;
  • les collaborateurs ont-ils été formés à l’utilisation des produits chimiques, aux risques qu’ils font courir, aux dangers qu’ils représentent ? Mieux informés des conséquences possibles de leurs actes, ils auront vraisemblablement un comportement différent et un usage plus raisonné des produits dangereux.

Ces trois actions menées vous permettront de mieux et bien gérer l’usage de vos produits d’entretien. Elles seront à répéter de façon régulière afin :

  • de tenir compte de l’évolution de la technique (nouveaux produits, meilleure efficacité) ;
  • de supprimer toute tentative de retour en arrière (réintroduction de produits additionnels) ;
  • d’ancrer les comportements sécurité.

Les produits de nettoyage peuvent entrainer des lésions de la peau, des brûlures oculaires, des irritations respiratoires ou encore des allergies.

Et ensuite ?

Au-delà de l’utilisation qui est faite des produits d’entretien, soyez vigilant sur leur stockage :

  • loin des sources de chaleur et dans un endroit ventilé ;
  • bien fermés et sur des étagères stables pour éviter tout risque de renversement ou d’émanations ;
  • dans leurs contenants d’origine munis de leurs étiquettes.

Fournissez les équipements de protection appropriés : gants, masque respiratoire (notamment en cas d’utilisation d’aérosols), etc.

Enfin, formez vos salariés à la conduite à tenir en cas d’accident et affichez les consignes de sécurité ainsi que les numéros d’urgence.

En cas de contact avec les yeux ou la peau, rincez à l’eau claire pendant 10 minutes environ. En cas d’ingestion, appelez les secours. En attendant leur arrivée, ne faites pas vomir la victime et ne lui donnez rien à boire pour éviter que le produit ne se diffuse davantage dans l’organisme.

Textes officiels

C. trav., art. L. 4411-6 (information des utilisateurs), R. 4412-2 (activités impliquant des agents chimiques), R. 4412-3 (agents chimiques dangereux)

Envoyer cette page à un collègue Signaler une anomalie sur cette page Retour en haut de page