Quitter le mode Plein écran
Aide Plein écran

Santé sécurité au travail : mode d’emploi pour les TPE-PME

  • Accueil
  • Sommaire
  • Ma sélection
    Ma sélection : 0

    Afin de faciliter votre navigation sur le site, nous vous proposons de mettre de côté des documents tout au long de votre parcours, et ensuite de revenir ici les télécharger en une fois.

    Limite de poids de la sélection : 100Mo

Former à l'utilisation du défibrillateur

La situation de départ

Sur les conseils de votre médecin du travail, vous avez fait l’acquisition d’un défibrillateur. Il est là, installé mais qui peut s’en servir et comment l’utiliser ?

Quelle réponse à apporter ?

Le défibrillateur est simple d’utilisation. Il explique de façon claire les consignes à appliquer lorsqu’on le met en fonctionnement mais il est toutefois préférable de s’entrainer à son utilisation. Une formation d’une heure ou deux suffit à se l’approprier.

Vous pouvez la réaliser vous-même en diffusant une vidéo expliquant le mode d’emploi du défibrillateur et les gestes à pratiquer pour assurer en parallèle le massage cardiaque. Bien souvent, d’ailleurs, des formations sont proposées par les fabricants ou revendeurs de défibrillateur.

Vous pouvez également faire appel à des professionnels de santé (infirmier du travail, sapeur-pompier, etc.) qui mettront en scène la situation, expliqueront comment reconnaître un arrêt cardiaque et montreront pas à pas comment utiliser l’appareil et pratiquer le massage cardiaque. Cette initiation, d’une durée d’1 heure, peut se faire par groupe de 10 à 12 personnes.

La formation doit avant tout être pratique.

En France, alors que 70 % des arrêts cardiaques surviennent en public, moins de 20 % des témoins entreprennent des manœuvres de réanimation. Au moment où il faudrait agir pour sauver une vie, on s’aperçoit que l’on ne sait pas quoi faire et/ou que l’on ne dispose pas du matériel nécessaire.

Or, une minute gagnée équivaut à 10 % de chances de survie. Un appel immédiat aux secours (SAMU ou pompiers), une défibrillation et un massage cardiaque précoces peuvent permettre d’atteindre un taux de survie de plus de 30 %.

Et ensuite ?

La formation est rapide. Il est donc possible, en une journée, de former environ 40 personnes. C’est sûrement un premier pas vers la mise en place de formations Sauveteurs Secouristes du Travail (SST) pour quelques salariés volontaires.

Vous pouvez utiliser la mise en place d’un défibrillateur pour lancer une campagne de formation triennale dédiée à la santé et à la sécurité au travail. Vous pouvez inclure à votre programme de formation les formations décrites ci-dessus et y ajouter une formation incendie, une formation aux risques routiers, une formation à l’évaluation des risques, etc.

Prévoyez régulièrement des séances de « remise en mémoire » des gestes, parlez-en lors des minutes sécurité, prenez en charge la formation PSC1 (prévention et secours civiques niveau 1, durée 7 heures) de salariés « référents », incitez le personnel à télécharger une « appli » sur les premiers secours. Il en existe de nombreuses, parmi lesquelles celle, gratuite, proposée par la Croix-Rouge.

Le site « Les défibrillateurs en France » (www.defibrillateurenfrance.humanis.com) recense les défibrillateurs installés sur le territoire et classés par départements.

Textes officiels

C. trav., art. R. 4141-3 (objet de la formation à la sécurité) et R. 4224-17 (maintenance, entretien et vérifications)

Arrêté du 16 juillet 2010, relatif à l'initiation du grand public à la prise en charge de l'arrêt cardiaque et à l'utilisation de défibrillateurs automatisés externes

Envoyer cette page à un collègue Signaler une anomalie sur cette page Retour en haut de page