Quitter le mode Plein écran
Aide Plein écran

Obligations et bonnes pratiques en santé sécurité au travail

  • Accueil
  • Sommaire
  • Ma sélection
    Ma sélection : 0

    Afin de faciliter votre navigation sur le site, nous vous proposons de mettre de côté des documents tout au long de votre parcours, et ensuite de revenir ici les télécharger en une fois.

    Limite de poids de la sélection : 100Mo

À la une Toute l'actualité, les jurisprudences, les mises à jour, les offres de formations et conférences

Comment définir un poste télétravaillable ?

19 Apr 2021
Télétravail_0421.jpg

Le nouveau protocole national mis à jour le 8 avril 2021 oblige l’employeur à mettre en place le télétravail à 100 % du temps pour toutes les activités le permettant. Mais concrètement quels éléments permettent de définir si un poste est télétravaillable ou non ? 

Le ministère du Travail conseille une méthode en 3 temps pour identifier les activités télétravaillables :

  1. lister les principales activités pour chaque fonction ou métier, en réfléchissant à des activités qui pourraient avoir une valeur ajoutée pour préparer la sortie de crise (mise à jour de procédures et de supports de travail, veille) ;
  2. évaluer les freins ou difficultés éventuelles au télétravail pour chacune de ces activités pour l’entreprise, le client et le télétravailleur (exemples : accès au serveur à distance, qualité du réseau internet, confidentialité des données, relations à préserver avec le client, etc.) ;
  3. identifier si des moyens et conditions peuvent être réunis pour lever ces difficultés (matériel de travail, installation de connexion sécurisée, ouverture de salles de visioconférence, définition de modalités et de plages de disponibilité pour les clients, les collègues et les managers, formation à distance à l’usage de nouveaux outils numériques, etc.).

Bien entendu, pour identifier au mieux ce qu’il est réaliste de faire en télétravail ou non, il est nécessaire d’en discuter avec chaque salarié concerné de façon à bien comprendre son activité.

Si après tous ces efforts, l’employeur en vient à conclure que le télétravail n’est pas possible, l’activité peut alors se poursuivre sur site en prenant toutes les mesures sanitaires qui s’imposent (port du masque, distanciation, horaires décalés, etc.). De même, des difficultés particulières dûment justifiées ou un risque psychosocial particulier peuvent permettre de revoir le recours au télétravail.

Envoyer cette page à un collègue Signaler une anomalie sur cette page Retour en haut de page