Quitter le mode Plein écran
Aide Plein écran

Responsable et Gestionnaire Paie BTP

  • Accueil
  • Sommaire
  • Ma sélection
    Ma sélection : 0

    Afin de faciliter votre navigation sur le site, nous vous proposons de mettre de côté des documents tout au long de votre parcours, et ensuite de revenir ici les télécharger en une fois.

    Limite de poids de la sélection : 100Mo

Bulletin d’un ETAM bénéficiant d'indemnités de panier

Un ETAM des Travaux publics travaille sur chantier. Il est embauché aux 35 heures hebdomadaires par une entreprise de moins de 11 salariés située en région parisienne. Il est en petit déplacement sur tout le mois et l’employeur lui assure un transport gratuit vers les chantiers. Il n’est pas soumis à la déduction forfaitaire spécifique.

Zoom sur le bulletin

Bulletin d’un ETAM bénéficiant d'indemnités de panier
Bulletin d’un ETAM bénéficiant d'indemnités de panier
Bulletin d’un ETAM bénéficiant d'indemnités de panier
 

Points de vigilance :

  1. Sur le mois de janvier 2020, le salarié touche une rémunération brute de base contractuelle de 2171,75 euros pour 151,67 heures. Il travaille du lundi au vendredi 7 heures par jour.
    Il est en petit déplacement en zone 4 du 2 au 10 janvier 2020. Ensuite, il est en petit déplacement en zone 2 du 13 au 31 janvier 2020. 
    L’employeur indemnise le salarié des frais de repas par le versement d’indemnités de panier. Le salarié remet à l’employeur des copies de factures d’achat de nourriture pour des montants atteignant au moins le montant des indemnités de panier versées.
    Pour la période de travail en petit déplacement, le salarié doit bénéficier d’indemnités de panier à hauteur de 11,90 x 22 = 261,80 euros.
    L’indemnité de panier doit figurer dans le bulletin sur une seule ligne venant s’additionner au net à payer, le salarié n’étant pas soumis à déduction forfaitaire spécifique. Le salarié prouvant l’utilisation conforme des indemnités, même la fraction de l’indemnité qui dépasse la limite URSSAF fixée à 9,30 euros est exonérée de charges sociales et fiscales.
  2. Le salarié ayant un statut d’ETAM ne peut pas prétendre au versement d’indemnités de trajet pour les jours passés sur les chantiers de petits déplacements. Le total brut est donc égal à 2171,75 euros.
Cible
Secteur
Abattement
etam Etam
Travaux publics
Non

Points de vigilance :

  1. Sur le mois de janvier 2020, le salarié touche une rémunération brute de base contractuelle de 2171,75 euros pour 151,67 heures. Il travaille du lundi au vendredi 7 heures par jour.
    Il est en petit déplacement en zone 4 du 2 au 10 janvier 2020. Ensuite, il est en petit déplacement en zone 2 du 13 au 31 janvier 2020. 
    L’employeur indemnise le salarié des frais de repas par le versement d’indemnités de panier. Le salarié remet à l’employeur des copies de factures d’achat de nourriture pour des montants atteignant au moins le montant des indemnités de panier versées.
    Pour la période de travail en petit déplacement, le salarié doit bénéficier d’indemnités de panier à hauteur de 11,90 x 22 = 261,80 euros.
    L’indemnité de panier doit figurer dans le bulletin sur une seule ligne venant s’additionner au net à payer, le salarié n’étant pas soumis à déduction forfaitaire spécifique. Le salarié prouvant l’utilisation conforme des indemnités, même la fraction de l’indemnité qui dépasse la limite URSSAF fixée à 9,30 euros est exonérée de charges sociales et fiscales.
  2. Le salarié ayant un statut d’ETAM ne peut pas prétendre au versement d’indemnités de trajet pour les jours passés sur les chantiers de petits déplacements. Le total brut est donc égal à 2171,75 euros.
Envoyer cette page à un collègue Signaler une anomalie sur cette page Retour en haut de page