Les actions de prévention - Risques psychosociaux
Vous êtes ici : Risques psychosociaux > Les moyens d'actions > Les actions de prévention

Risques psychosociaux
Partie précédente
Chapitre précédent
 
Chapitre suivant
3 - Les moyens d'actions

3.5 - Les actions de prévention

 

Vous êtes sur une version de démonstration de ce chapitre

Découvrez en accès libre

  • Le sommaire du chapitre
  • L'introduction en intégralité
OU

Pour accéder à l'intégralité du contenu

Abonnés

Connectez-vous

Découvrez l'offre complète

Voir la fiche produit

A )  L'approche individuelle

    1 ) Le soutien psychologique
    2 ) L'accompagnement managérial
    3 ) Le coaching individuel
    4 ) L'accompagnement psycho-traumatique
    5 ) Les techniques de gestion du stress
    6 ) Accompagnement de projet de développement personnel et professsionnel
    7 ) Le dispositif d'écoute et d'accompagnement

B )  L'approche collective

    1 ) La mise en place d'espaces de discussion
    2 ) La médiation pour réguler les conflits interpersonnels en entreprise
    3 ) L'organisation du travail
    4 ) La clinique d'activité
    5 ) Le coaching d'équipe
    6 ) La formation des managers
    7 ) La création d'un contexte favorable aux changements
    8 ) La conduite du changement
    9 ) Les interventions en psychodynamique du travail
    10 ) L'apport du théâtre d'entreprise

C )  Le programme d'aide aux employés

    1 ) Les origines des programmes d'aide aux employés
    2 ) Qu'est-ce que le PAE aujourd'hui ?
    3 ) Les avantages liés à l'utilisation des PAE

Introduction

Les actions de prévention peuvent être diverses. Elles sont évidemment différentes d'une entreprise à une autre car elles répondent aux facteurs préalablement identifiés.

Les différentes pistes de réflexion abordées ci-après donnent un aperçu des points sur lesquels il convient de s'interroger dans la mise en oeuvre d'un plan d'action.

Selon le National Institute for Occupational Safety and Health (NIOSH), l'organisation qui souhaite intervenir devra le faire à trois niveaux : primaire, secondaire et tertiaire.

Les interventions de niveau primaire s'attaquent directement aux causes du stress au travail ; elles ont comme objectif d'éliminer ou de réduire les sources de stress présentes dans l'organisation afin d'en diminuer les impacts négatifs sur la santé psychologique des individus. Ce type de stratégie permet, par exemple, de réduire la surcharge de travail ou encore d'améliorer la communication ou la participation aux décisions dans l'organisation.

Les stratégies de second et de troisième niveaux vont, quant à elles, cibler davantage les conséquences que les causes du stress au travail.

La prévention secondaire, en agissant sur les facteurs personnels, fait en sorte d'aider les travailleurs à mieux s'adapter à leur environnement de travail. Son but est de les outiller afin qu'ils puissent lutter plus efficacement contre le stress. Elle ne cherche pas à s'attaquer aux causes du stress, mais vise plutôt à diminuer les conséquences du stress sur l'individu. On cherchera, par exemple, à enseigner aux employés à mieux gérer leur stress et leur temps ou bien à acquérir de meilleures habitudes de vie.

La prévention tertiaire intervient au moment où la personne vit des problèmes de santé psychologique au travail. Elle influence, pour ainsi dire, les conséquences de l'exposition au stress. Les stratégies de prévention tertiaire vont permettre de diminuer la souffrance de la personne et d'améliorer sa santé.

Partie précédente
Chapitre précédent
 
Chapitre suivant
Vous avez une question relative à la réglementation ?
Notre service d'information juridique par téléphone peut vous renseigner sur la législation applicable.
En savoir plus sur Tissot Information Juridique.