La procédure de droit d'alerteActions de préventionDroit d'alerteCHSCT (comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail)Droit d'alerteDroit d'alerteActions à menerDroit d'alerteAnalyse de la situationDroit d'alerteCHSCTDroit d'alerteDanger grave et imminentDroit d'alerteDroit de retraitDroit d'alerteEnquêteDroit d'alerteInspection du travailDroit d'alerteProcédureDroit d'alerteRèglement intérieurDroit de retraitDroit d'alerteInspection du travailDroit d'alerteRèglement intérieurDroit d'alerte- Editions Tissot
Vous êtes ici : Schémas commentés en Santé et Sécurité au travail > L'organisation de la sécurité et des conditions de travail dans l'entreprise ou la collectivité > Les acteurs au sein de l'entreprise ou la collectivité

Schémas commentés en Santé et Sécurité au travail

Allez à l'essentiel grâce à des schémas commentés qui synthétisent la réglementation.

La procédure de droit d'alerte

Le représentant du personnel au CSE qui constate l'existence d'une situation de danger grave et imminent, par lui-même ou par l'intermédiaire d'un ou de salariés qui ont exercé leur droit de retrait, doit en aviser immédiatement l'employeur. Simultanément, il doit mettre en oeuvre la procédure de droit d'alerte correspondante.



La procédure de droit d'alerte- Editions Tissot
Vous avez une question relative à la réglementation ?
Notre service d'information juridique par téléphone peut vous renseigner sur la législation applicable.
En savoir plus sur Tissot Information Juridique.