L'obligation de reclassement suite à l'avis d'inaptitudeInaptitude du salariéObligation de reclassementAccident du travailAvis d'inaptitudeAccident du travailObligation de reclassementAvis d'inaptitudeObligation de reclassementAvis d'inaptitudeSuite accident du travailMédecin du travailAvis d'inaptitudeMédecin du travailObligation de reclassementPoste de travailObligation de reclassementReclassementAvis d'inaptitudeReclassementObligation suite accident du travailReclassementRupture contrat de travailRupture de contrat de travailImpossibilité de reclassementSalariéObligation de reclassementReclassementInaptitude- Editions Tissot
Vous êtes ici : Schémas commentés en Santé et Sécurité au travail > Maladies et accidents > Les accidents du travail et les maladies professionnelles

Schémas commentés en Santé et Sécurité au travail

Allez à l'essentiel grâce à des schémas commentés qui synthétisent la réglementation.

L'obligation de reclassement suite à l'avis d'inaptitude

Suite à une absence pour maladie professionnelle ou suite à une absence d'au moins 30 jours pour accident de travail, l'employeur doit organiser une visite de reprise en prenant contact avec la médecine du travail. Cette visite de reprise, qui doit avoir lieu le jour de la reprise effective du travail et au plus tard dans les 8 jours suivant la date prévue pour la reprise, a pour objectif de faire constater l'aptitude du salarié à reprendre ou non son ancien emploi. L'inaptitude peut être prononcée par le médecin du travail à l'issue d'un seul examen médical. Dès lors que cette inaptitude est prononcée, l'employeur a une obligation de reclassement.



L'obligation de reclassement suite à l'avis d'inaptitude- Editions Tissot
Vous avez une question relative à la réglementation ?
Notre service d'information juridique par téléphone peut vous renseigner sur la législation applicable.
En savoir plus sur Tissot Information Juridique.