Évaluer le risque de vibrations - Gérer le personnel du BTP –p- Editions Tissot
Vous êtes ici : Gérer le personnel du BTP > Veiller à la santé et à la sécurité des salariés > Répondre à ses obligations générales de sécurité et santé

Gérer le personnel du BTP

Obtenez les démarches et réponses concrètes spécifiques BTP pour vous accompagner dans la gestion du personnel et des rémunérations.

Évaluer le risque de vibrations - Gérer le personnel du BTP - Editions Tissot -p-

Évaluer le risque de vibrations

Vos salariés se plaignent de troubles musculo-squelettiques (TMS) et votre médecin du travail vous dit que vos salariés sont exposés à des vibrations importantes.

D'accord, mais comment mesurer votre risque « vibrations » ? Comment protéger vos salariés ? Quelles sont vos obligations ?

Évaluer le risque « vibrations » n'est pas simple : à partir des données du constructeur, vous êtes confronté à divers facteurs comme le froid, la nature du sol ou du matériau qui peuvent faire varier considérablement les résultats vibratoires.

Attention, les vibrations mécaniques constituaient l'un des 10 facteurs de risque professionnel que l'employeur devait évaluer dans le cadre du compte personnel de prévention de la pénibilité (C3P). Jugé trop complexe à évaluer, ce facteur de risque professionnel n'est plus pris en compte dans le cadre du C2P qui a remplacé le C3P au 1er octobre 2017.

En revanche, l'obligation de prévention de ce risque à la charge de l'employeur demeure inchangée.

La bonne méthode



Méthode d'évaluation du risque vibration
 

Vous avez une question relative à la réglementation ?
Notre service d'information juridique par téléphone peut vous renseigner sur la législation applicable.
En savoir plus sur Tissot Information Juridique.