Maintien de salaire en cas d'arrêt maladie : calcul du complément de rémunération - Gérer le personnel du BTP –p- Editions Tissot
Vous êtes ici : Gérer le personnel du BTP > Rémunérer les salariés > Mesurer l'incidence des absences et des congés sur la paie

Gérer le personnel du BTP

Obtenez les démarches et réponses concrètes spécifiques BTP pour vous accompagner dans la gestion du personnel et des rémunérations.

Maintien de salaire en cas d'arrêt maladie : calcul du complément de rémunération - Gérer le personnel du BTP - Editions Tissot -p-

Maintien de salaire en cas d'arrêt maladie : calcul du complément de rémunération

Un de vos salariés est en arrêt maladie depuis plusieurs jours. Vous arrivez maintenant en fin de mois et devez établir les bulletins de paie de votre personnel.

Comment établir le bulletin de paie de votre salarié en arrêt maladie ? Quelle est la part du salaire qui est maintenue ? L'ancienneté du salarié, l'origine de l'arrêt, etc. ont-ils une incidence sur la rémunération ?

Mesures Covid-19

Attention : les personnes « cas contact », symptomatiques ou testées positives et ne pouvant pas télétravailler peuvent bénéficier d'arrêts maladie dérogatoires, jusqu'au 31 décembre 2021, et ce :

  • depuis le 1er janvier 2021, quelle que soit la date du 1er jour d'arrêt de travail, pour les salariés « cas contact » ;
  • pour les arrêts débutant à compter du 10 janvier 2021, pour les salariés dans l'attente du résultat de test ou testés positifs ;
  • pour les cas d'isolement ou de « quarantaine » en retour de certains pays étrangers ou à destination ou en retour de l'outre-mer, ayant débuté depuis le 22 février 2021, ou de retour de pays ou territoire confronté à une circulation très active de l'épidémie ou à la propagation de certains variants, pour les arrêts à compter du 28 avril 2021 ;
  • depuis le 28 avril 2021 également, pour les salariés qui présentent un résultat positif à un autotest de détection antigénique, dès lors qu'il réalise un test de détection dans les 2 jours à compter du début de l'arrêt de travail.

Les indemnités journalières leur sont versées sans délai de carence et ne sont pas prises en compte dans le calcul des durées maximales de versement.

Les personnes vulnérables ne pouvant pas être placées en télétravail, bénéficient de l'activité partielle.

Enfin, pour rappel, jusqu'au 31 octobre 2021, l'arrêt de travail pouvait être établi ou renouvelé par le médecin du travail en cas d'infection ou de suspicion d'infection à la Covid-19.

La bonne méthode



 

Vous avez une question relative à la réglementation ?
Notre service d'information juridique par téléphone peut vous renseigner sur la législation applicable.
En savoir plus sur Tissot Information Juridique.