L'abandon de poste et la démission : ne pas les confondre - Droit du travail Transports routiers –p- Editions Tissot
Vous êtes ici : Droit du travail transports routiers > Le départ du salarié > Gérer un départ à l'initiative du salarié : démission et départ en retraite

Droit du travail transports routiers

Appliquez les bonnes dispositions de votre convention collective et du Code du travail.

L'abandon de poste et la démission : ne pas les confondre

L'abandon de poste et la démission : ne pas les confondre

Similitude entre un abandon de poste ou une démission : le contrat de travail est rompu dans les deux cas, le salarié ne venant plus au travail. Mais l'abandon vous oblige à prendre l'initiative, en procédant à un licenciement disciplinaire, quand la démission est un mode de rupture en tant que tel, à l'initiative du salarié.

Comment reconnaître et différencier l'abandon de poste de la démission ? Quels risques courez-vous à considérer un salarié comme démissionnaire ? Y a-t-il des démarches à effectuer ? Quels sont les réflexes à avoir dans ce genre de situations ?

  La bonne méthode



Réponse de l'employeur à un salarié démissionnaire
Demande de justification d'absence
Schéma récapitulatif de la procédure de gestion d'une absence injustifiée
Demande de certificat médical au salarié
Mise en demeure au salarié de reprendre son poste de travail
 

Vous avez une question relative à la réglementation ?
Notre service d'information juridique par téléphone peut vous renseigner sur la législation applicable.
En savoir plus sur Tissot Information Juridique.