Le compte personnel de formation (CPF) - Droit du travail Transports routiers –p- Editions Tissot
Vous êtes ici : Droit du travail transports routiers > Permettre l'évolution du salarié dans l'entreprise > Mettre en place des actions de formation professionnelle

Droit du travail transports routiers

Appliquez les bonnes dispositions de votre convention collective et du Code du travail.

Le compte personnel de formation (CPF)

Le compte personnel de formation (CPF)

Le compte personnel de formation (CPF) est un dispositif issu de la loi n° 2014-288 du 5 mars 2014 relative à la formation professionnelle, à l'emploi et à la démocratie sociale. Il se substitue au DIF depuis le 1er janvier 2015.

Soumis à une portabilité « intégrale », il a vocation à permettre à toute personne « active », qu'elle soit salariée ou demandeur d'emploi, de bénéficier d'une action de formation professionnelle. Le compte personnel de formation accompagnera donc son titulaire tout au long de sa carrière professionnelle.

Il est intégré dans un dispositif plus large, le compte personnel d'activité (CPA) qui englobe également le compte professionnel de prévention (C2P) et le « compte d'engagement citoyen ».

Le système d'information du compte personnel de formation est géré par la Caisse des dépôts et consignations.

Mesures Covid-19

Suite à la résurgence de l'épidémie, le ministère du Travail a rappelé que les formations à distance sont redevenues la règle. Les organismes de formation peuvent toutefois accueillir les stagiaires sur place lorsque, pour les besoins de la formation, ils doivent accéder à un plateau technique ou à un certain nombre d'outils et de machines afin d'acquérir ou de perfectionner des gestes techniques ou encore en cas de risque de décrochage. Lorsque la formation est assurée dans l'entreprise, le protocole national sanitaire doit être respecté.

  La bonne méthode



Le compte personnel de formation
 

Vous avez une question relative à la réglementation ?
Notre service d'information juridique par téléphone peut vous renseigner sur la législation applicable.
En savoir plus sur Tissot Information Juridique.