L'entretien préalable au licenciement - Droit du travail Transports routiers –p- Editions Tissot
Vous êtes ici : Droit du travail transports routiers > Le départ du salarié > Gérer un départ à l'initiative de l'employeur : licenciement pour motif personnel et mise à la retraite

Droit du travail transports routiers

Appliquez les bonnes dispositions de votre convention collective et du Code du travail.

L'entretien préalable au licenciement

L'entretien préalable au licenciement

Si vous envisagez de licencier un salarié vous êtes tenu de le recevoir en entretien préalable au licenciement.

L'objet de l'entretien préalable est de permettre à l'employeur d'exposer les raisons de son projet de licenciement et au salarié de s'exprimer. La bonne méthode consistera donc à réunir tous les éléments pour que vous soyez en mesure de présenter au salarié les motifs précis qui vous amènent à envisager son licenciement.

Attention : dans le cadre de l'épidémie de Covid-19, vous pouvez envisager le recours à la visioconférence pour mener l'entretien, à condition de recueillir l'accord exprès du salarié et de prévoir un dispositif qui vous permette de l'identifier avec certitude. En revanche, l'entretien préalable au licenciement par téléphone est à proscrire.

Quel est l'objectif de cette procédure et donc le contenu des échanges ? Quelle personne de la direction de l'entreprise peut participer à l'entretien préalable ? Le salarié, quant à lui, est-il obligé de s'y rendre et peut-il se faire assister ?

  La bonne méthode



Convocation à un entretien préalable en vue d'un licenciement pour motif non disciplinaire
Licenciement pour faute sans mise à pied conservatoire : convocation à un entretien préalable
Convocation à un entretien préalable en vue d'un licenciement pour faute grave avec mise à pied conservatoire
 

Vous avez une question relative à la réglementation ?
Notre service d'information juridique par téléphone peut vous renseigner sur la législation applicable.
En savoir plus sur Tissot Information Juridique.