La ventilation des locaux de travail - Droit du travail Transports routiers –p- Editions Tissot
Vous êtes ici : Droit du travail transports routiers > Veiller à la santé et à la sécurité des salariés > Aménager les lieux et les locaux de travail

Droit du travail transports routiers

Appliquez les bonnes dispositions de votre convention collective et du Code du travail.

La ventilation des locaux de travail

La ventilation des locaux de travail

Vous devez maintenir de bonnes conditions de salubrité dans votre entreprise. Pour ce faire, vous devez installer une ventilation adaptée à vos locaux de travail. Les contraintes ne sont pas les mêmes entre de simples bureaux, des ateliers ou des laboratoires. Elles doivent également prendre en compte la prévention de la Covid-19.

Comment contrôler la qualité de l'air pour s'assurer du bon fonctionnement de la ventilation des locaux de travail ? Quelles obligations devez-vous remplir pour obtenir un environnement de travail satisfaisant ?

Mesures Covid-19

La gestion des dispositifs de ventilation et de climatisation a été précisée, dans le cadre de la Covid-19, en cas de fortes chaleurs :

  • ventilation des locaux : la dilution des virus dans l'air passe par des apports en air provenant de l'extérieur. Il est donc recommandé de procéder à une aération par ouverture des ouvrants au minimum 2 fois par jour pendant 10 à 15 minutes.
    Quand les ventilations sont centralisées et utilisent le recyclage d'une partie de l'air, mieux vaut les faire fonctionner en tout air neuf ou avec un taux de recyclage de l'air minimal permettant des conditions de travail acceptables ;
  • climatisation des locaux : la climatisation doit être utilisée uniquement lorsqu'elle est nécessaire pour assurer des conditions de travail acceptables. Le débit de soufflage doit alors être limité de façon à ce que les vitesses d'air restent faibles au niveau des personnes (moins de 0,4 mètre/s).
    Si le système utilise le recyclage d'une partie de l'air, il est conseillé de le faire fonctionner en tout air neuf ou avec un taux de recyclage de l'air minimal permettant de maintenir des conditions de travail acceptables.
    Si elles sont nécessaires, les climatisations qui fonctionnent par recyclage de l'air au niveau local peuvent être utilisées avec vitesses d'air faibles.
    Il est dans tous les cas nécessaire d'ouvrir les fenêtres au moins 10 minutes 2 fois par jour ;
  • ventilateur individuel : son utilisation est à éviter dès lors que plusieurs personnes utilisent les locaux. En cas de fortes chaleurs, si elle est indispensable, il est important de :
    • réduire la vitesse de l'air soufflé et placer les appareils le plus près possible des opérateurs,
    • éloigner les personnes et éviter que l'une soit sous le souffle d'un ventilateur servant au rafraîchissement d'une autre,
    • utiliser des écrans le cas échéant pour casser les flux d'air et éviter qu'un salarié se retrouve « sous le vent » d'un autre.
  La bonne méthode



Schéma récapitulatif du renouvellement de l'air
 

Vous avez une question relative à la réglementation ?
Notre service d'information juridique par téléphone peut vous renseigner sur la législation applicable.
En savoir plus sur Tissot Information Juridique.