Le licenciement suite au défaut de reprise à l'issue du congé maternité - Droit du travail Transports routiers –p- Editions Tissot
Vous êtes ici : Droit du travail transports routiers > Aménager le temps de travail, gérer les absences et congés des salariés > Gérer les absences

Droit du travail transports routiers

Appliquez les bonnes dispositions de votre convention collective et du Code du travail.

Le licenciement suite au défaut de reprise à l'issue du congé maternité

Le licenciement suite au défaut de reprise à l'issue du congé maternité

L'une de vos salariées, arrivée au terme de son congé de maternité, ne reprend pas son poste à la date prévue. À aucun moment elle ne vous a à aucun moment informé de ses intentions. Avant tout, vous devez vous assurer qu'il s'agit bien d'un défaut de reprise à l'issue de son congé maternité, et que son absence n'est pas justifiée par d'autres motifs.

Comment allez-vous traiter cette situation ? Le défaut de reprise à l'issue du congé maternité peut-il s'analyser en un abandon de poste ? Devez-vous la considérer comme démissionnaire ?

  La bonne méthode



Licenciement pour faute sans mise à pied conservatoire : convocation à un entretien préalable
Notification d'un licenciement pour faute grave ou faute lourde
Notification d'un licenciement pour absences injustifiées répétées
 

Vous avez une question relative à la réglementation ?
Notre service d'information juridique par téléphone peut vous renseigner sur la législation applicable.
En savoir plus sur Tissot Information Juridique.