La visite d'information et de prévention et l'examen médical d'embauche - Droit du travail Transports routiers –p- Editions Tissot
Vous êtes ici : Droit du travail transports routiers > Recruter un salarié > Remplir les formalités d'embauche

Droit du travail transports routiers
La visite d'information et de prévention et l'examen médical d'embauche

La visite d'information et de prévention et l'examen médical d'embauche

La visite médicale d'embauche, renommée « visite d'information et de prévention », est effectuée après l'embauche et peut donner lieu à une orientation de l'intéressé vers un suivi médical adapté.

Un examen médical d'embauche reste en revanche obligatoire, avant l'embauche, pour tout poste présentant des risques pour la santé ou la sécurité du salarié, de ses collègues ou des tiers évoluant dans son environnement immédiat.

Seul le médecin du travail est compétent pour effectuer l'examen médical d'embauche. En revanche, la visite d'information et de prévention peut être faite par le médecin du travail, un collaborateur médecin, un interne en médecine du travail ou encore un infirmier.

Mesures Covid-19

Attention : certaines visites médicales d'embauche qui venaient normalement à échéance avant le 2 août 2021, ou déjà reportées et n'ayant pas été effectuées au 31 décembre 2020, peuvent être organisées jusqu'au 1er août 2022.

Toutefois, le report est exclu si le médecin du travail estime indispensable de maintenir la visite compte tenu de l'état de santé du salarié ou des caractéristiques de son poste de travail.

Peuvent ainsi être reportés la visite d'information et de prévention initiale ou son renouvellement, ainsi que le renouvellement des examens médicaux d'aptitude, à l'exception :

  • de la visite du salarié sous suivi médical spécifique (salarié handicapé, mineur, titulaire d'une pension d'invalidité, femme enceinte, venant d'accoucher ou allaitante, travailleur de nuit, et travailleur exposé à des champs électromagnétiques au-delà des valeurs limites légales, etc.) ;
  • de l'examen médical d'aptitude initial, en cas d'affectation sur un poste à risques.

Dans tous les cas, le médecin doit informer l'employeur et le salarié des reports et des dates reprogrammées.

  La bonne méthode



Demande de convocation à une visite d'information et de prévention à la médecine du travail (ou à l'examen médical d'aptitude à l'embauche)
Convocation du salarié à la visite d'information et de prévention (ou à l'examen médical d'aptitude à l'embauche)
Attestation de suivi individuel de l'état de santé
Avis d'aptitude réservé aux travailleurs bénéficiant d'un suivi individuel renforcé
Proposition de mesures individuelles d'aménagement, d'adaptation ou de transformation du poste de travail ou de mesures d'aménagement du temps de travail
Visite d'information et de prévention d'un apprenti lors de son embauche réalisée par un médecin exerçant en secteur ambulatoire : attestation de suivi
 

Vous avez une question relative à la réglementation ?
Notre service d'information juridique par téléphone peut vous renseigner sur la législation applicable.
En savoir plus sur Tissot Information Juridique.