Définition Congé de conversion - Editions Tissot
Vous êtes ici : Accueil > Dictionnaire du droit du travail > Définition Congé de conversion

Définition Congé de conversion

Le « congé de conversion » permet au salarié dont le licenciement économique est envisagé de bénéficier, s’il le souhaite et si les conditions sont réunies, d'actions destinées à favoriser son reclassement : bilan d'évaluation, actions de formation ou d'adaptation, soutien personnalisé. L'employeur qui fixe la durée du congé, qui doit être d’au moins 4 mois, doit signer une convention avec l'État.

Lire la suite »

En relation avec la définition «Congé de conversion»

La jurisprudence sociale
Jurisprudence Congé de conversion
La signature d'une convention de congé de conversion engage l'employeur