Définition Congé de proche aidant - Editions Tissot
Vous êtes ici : Accueil > Dictionnaire du droit du travail > Définition Congé de proche aidant

Définition Congé de proche aidant

Le congé de proche aidant n’exige pas un lien de parenté. Il faut que des liens étroits et stables existent.

C’est un congé non rémunéré permettant au salarié ayant au moins 1 an d’ancienneté de s’absenter de l’entreprise afin d’aider une personne présentant un handicap ou une perte d'autonomie d'une particulière gravité. Il ne peut pas excéder, renouvellement compris, la durée de 1 an pour l'ensemble de la carrière. Il peut y être mis fin par le salarié par exemple en cas de décès de la personne aidée. La durée ne peut pas être imputée sur celle du congé payé annuel. Elle est prise en compte pour la détermination des avantages liés à l'ancienneté. Le salarié conserve le bénéfice de tous les avantages qu'il avait acquis avant le début du congé. À la fin du congé, le salarié retrouve son emploi ou un emploi similaire assorti d'une rémunération au moins équivalente.

Lire la suite »

En relation avec la définition «Congé de proche aidant»

La jurisprudence sociale