Définition Médecin du travail - Editions Tissot
Vous êtes ici : Accueil > Dictionnaire du droit du travail > Définition Médecin du travail

Définition Médecin du travail

La loi travail apporte de nombreuses modifications au suivi médical des salariés. Ces dispositions sont entrées en vigueur le 1er janvier 2017 :

  • la visite médicale d'embauche est supprimée. Elle est remplacée par une visite d'information et de prévention. Celle-ci doit être réalisée au plus tard 3 mois à compter de la prise effective du poste de travail. Toutefois, pour les salariés affectés à un poste de nuit ou âgés de moins de 18 ans, cette visite doit avoir lieu préalablement à l'affectation au poste de travail ;
  • la visite d'information et de prévention peut être réalisée par le médecin du travail, le collaborateur médecin, l'interne en médecine du travail ou l'infirmier ;
  • la périodicité du suivi médical des salariés est fixée par le médecin du travail au vu des conditions de travail, de l'âge, de l'état de santé du salarié et des risques auxquels il est exposé. Cette périodicité ne peut pas excéder 5 ans ;
  • enfin la surveillance médicale renforcée est remplacée par un suivi médical renforcé.

Indépendamment de ces examens, le salarié peut, de sa propre initiative, solliciter un examen médical auprès du médecin du travail.

Le médecin du travail demeure le conseiller de l’employeur, des travailleurs, des représentants du personnel et des services sociaux sur plusieurs points :

  • l’amélioration des conditions de vie et de travail dans l’entreprise ;
  • l’adaptation des postes, des techniques et des rythmes de travail à la physiologie humaine, en particulier en vue de protéger le maintien dans l’emploi ;
  • la protection des salariés contre l’ensemble des nuisances et notamment contre les risques d’accidents du travail ou d’exposition à des agents chimiques dangereux ;
  • l’hygiène générale de l’établissement ;
  • l’hygiène dans les services de restauration ;
  • la prévention et l’éducation sanitaires dans le cadre de l’établissement en rapport avec l’activité professionnelle ;
  • la construction ou les aménagements nouveaux ;
  • les modifications apportées aux équipements ;
  • la mise en place ou la modification de l’organisation du travail de nuit.

Si le médecin du travail doit veiller à éviter toute altération de la santé des travailleurs du fait de leur travail, il doit également prévenir toute atteinte à la sécurité des tiers.

Lire la suite »

En relation avec la définition «Médecin du travail»

La jurisprudence sociale
Jurisprudence Médecin du travail
Les examens médicaux effectués par le médecin du travail s’imposent au salarié et à l’employeur