Définition Licenciement nul – salarié protégé - Editions Tissot
Vous êtes ici : Accueil > Dictionnaire du droit du travail > Définition Licenciement nul – salarié protégé

Définition Licenciement nul – salarié protégé

Le salarié protégé licencié sans autorisation ou le salarié dont l’autorisation de licenciement a été annulée ou retirée est en droit de demander sa réintégration dans son emploi précédent ou dans un emploi équivalent, dans les 2 mois à compter de la notification de la décision, par lettre recommandée avec accusé de réception et copie à l’inspection du travail. Il doit ensuite retrouver l’emploi qu’il occupait avant le licenciement ; s’il n’existe plus, il doit obtenir un poste équivalent.

Lire la suite »

En relation avec la définition «Licenciement nul – salarié protégé»

La jurisprudence sociale
Jurisprudence Licenciement nul – salarié protégé
Sanctions en cas de non-respect de la procédure de licenciement d’un salarié protégé