Définition Perte de confiance - Editions Tissot
Vous êtes ici : Accueil > Dictionnaire du droit du travail > Définition Perte de confiance

Définition Perte de confiance

La perte de confiance est une notion subjective soumise à l’appréciation de l’employeur.
Or, l’employeur doit disposer d’éléments objectifs, extérieurs à la perte de confiance, qui à eux seuls justifient et motivent le licenciement. La lettre de licenciement doit mentionner précisément ces faits.

Lire la suite »

En relation avec la définition «Perte de confiance»

La jurisprudence sociale
Jurisprudence Perte de confiance
La perte de confiance ne peut jamais constituer en tant que telle une cause réelle et sérieuse de licenciement, même quand elle repose sur des éléments objectifs