Accords d’entreprise : de la conclusion à la dénonciation

Temps de lecture : 4 min

Contenu proposé par les :

Moins de jargon, plus de solutions

Les Éditions Tissot facilitent l’application du droit du travail au quotidien dans les entreprises.

Dans une entreprise, il existe plusieurs normes applicables, dont les accords collectifs.

Les normes applicables dans l’entreprise

Les normes applicables dans l’entreprise sont :

  • la loi ;

  • la convention collective ;

  • les usages et engagements unilatéraux ;

  • les accords collectifs, dont les accords d’entreprise ;

  • le règlement intérieur ;

  • le contrat de travail.

Les accords d’entreprise font donc partie de la catégorie des accords collectifs.

Accord collectif et accord d’entreprise : définition

Accord collectif : définition

Un accord collectif est un accord conclu à la suite d’une négociation collective entre des représentants d’employeurs et des représentants de salariés. Les accords collectifs peuvent être conclus au niveau national, de la branche, du groupe ou de l’entreprise.

Accord d’entreprise : définition

Un accord d’entreprise est un accord collectif conclu au niveau d’une entreprise, entre un employeur et les représentants des salariés. L’accord collectif d’entreprise ne s’applique qu’à l’entreprise dans laquelle il a été conclu.

Notez le

Depuis la loi travail de 2018, la primauté de l’accord d’entreprise sur l’accord de branche est accordée dans de nombreux domaines. Cela signifie qu’en cas de conflit d’application entre un accord de branche et un accord d’entreprise, il faut appliquer l’accord d’entreprise même si celui-ci est moins favorable aux salariés.

Conclure un accord d’entreprise

La conclusion d’un accord d’entreprise, depuis la loi travail de 2016, doit répondre à des critères bien précis.

Thèmes entrant dans la négociation d’un accord d’entreprise

Il existe des thèmes dont la négociation dans l’entreprise est obligatoire 1 fois par an :

  • la rémunération ;

  • la durée effective et l'organisation du temps de travail ;

  • l’égalité professionnelle ;

  • le partage de la valeur ajoutée.

Au-delà de cette négociation obligatoire, les accords d’entreprise peuvent porter sur les conditions de travail en général.

Ainsi, peuvent être conclus, par exemple, des accords d’entreprise relatifs au télétravail, à l’activité partielle ou encore à l’épargne salariale dans l’entreprise.

Qui signe un accord d' entreprise ?

La négociation d’un accord d’entreprise se fait entre un employeur et les délégués syndicaux de l’entreprise ou un membre du comité social et économique (CSE) faisant office de délégué syndical.

Il est possible de négocier un accord d’entreprise en l’absence de délégué syndical dans l’entreprise, avec soit les représentants du personnel, mandatés ou non, soit un ou des salariés mandatés.

Validité d’un accord d’entreprise

Lorsque l’accord d’entreprise est conclu avec un ou plusieurs délégués syndicaux, ces derniers doivent faire partie d’une organisation syndicale ayant recueilli plus de 50 % des suffrages exprimés en faveur des organisations syndicales au 1er tour des dernières élections professionnelles. Si tel n’est pas le cas, l’accord n’est pas valable.

Dans le cas où l’accord d’entreprise est conclu avec un membre du CSE, ce dernier doit avoir recueilli plus de 50% des suffrages exprimés aux dernières élections du CSE.

La validité d’un accord d’entreprise conclu avec un représentant du personnel ou un salarié mandaté est soumise à l'approbation des ⅔ des salariés.

Publicité et dépôt de l’accord d’entreprise

Une fois l’accord d’entreprise conclu, celui-ci doit être déposé sur la plateforme en ligne nommée Téléaccords.

L’accord d’entreprise est ensuite automatiquement transmis à la direction régionale de l'économie, de l'emploi, du travail et des solidarités (DREETS). L’administration délivre un récépissé de dépôt une fois l’accord transmis.

Un exemplaire de l’accord doit également être transmis au greffe du Conseil de prud'hommes dont dépend l’entreprise.

L’accord d’entreprise doit ensuite être porté à la connaissance des salariés par voie d’affichage et/ou électronique, avant son entrée en application.

Comment consulter les accords d’entreprise ?

Les accords d’entreprise sont consultables sur le site internet Légifrance et dans l’entreprise. L’employeur doit tenir à la disposition des salariés un exemplaire de l’accord d’entreprise.

Les salariés peuvent également consulter l’accord collectif applicable à leur entreprise à la direction départementale en charge de l'emploi, du travail et des solidarités (DDETS) dont dépend l’entreprise.

Non respect d’un accord d’entreprise

L’accord d’entreprise doit être respecté par l’employeur et les salariés. Une sanction en cas de non-respect d’un accord d’entreprise peut être prononcée à l’encontre la personne qui ne respecte pas les dispositions de l’accord d’entreprise (par exemple des dommages et intérêts).

Dénonciation d’un accord collectif

La dénonciation d’un accord d’entreprise correspond à la situation où les parties ayant conclu l’accord, considère ce dernier comme n’étant plus adapté à la situation de l’entreprise. La dénonciation met alors fin à l’application de l’accord collectif dans l’entreprise.

Une procédure de dénonciation d’accord collectif est possible, mais seulement pour les accords d’entreprise conclus pour une durée indéterminée. Un accord d’entreprise à durée déterminée ne peut prendre fin qu’à la date indiquée dans l'accord lui-même.

La procédure de dénonciation à respecter est précisée dans l’accord d’entreprise.

Questions / Réponses liées

Définitions liées

  • 5

    Accord d'entreprise

    L’accord d’entreprise est un accord collectif conclu au niveau d’une entreprise, soit entre l’employeur et les syndicats de s...

  • 14

    Aménagement du temps de travail

    L’aménagement du temps de travail est l’adaptation des horaires et des rythmes de travail aux besoins de l’entreprise : répar...

  • 3

    Durée du travail

    La durée du travail est le temps passé par un salarié à son travail. Elle est fixée à la fois par les règles collectives (loi...

  • 30

    Modulation du temps de travail

    La modulation du temps de travail est un système permettant de faire varier les horaires de travail des salariés aux besoins ...

  • 32

    Accord de performance collective

    L’accord dit « de compétitivité ou de performance collective » a été créé par l’ordonnance n° 2017-1385 du 22 septembre 2017 ...

  • 28

    Activité partielle

    En cas de réduction collective de l'horaire de travail, les salariés peuvent être placés en position d'activité partielle in

    ...
  • 1

    Télétravail

    Mesures Covid-19

    Depuis le 17 mars 2020, le télétravail a été systématiquement privilégié puis généralisé. Depuis le 7 janvie...

  • 7

    Participation

    La participation est un système d’épargne salariale motivant pour les salariés, dans la mesure où elle permet à l’ensemble du...

  • 3

    Intéressement des salariés

    L’intéressement des salariés aux résultats de l’entreprise leur permet d’être associés à l’accroissement des résultats financ...

  • 22

    Négociation obligatoire

    Depuis les ordonnances Macron, dans les entreprises où sont constituées une ou plusieurs sections syndicales d'organisations ...

  • 14

    Qualité de vie au travail (QVT)

    La notion de qualité de vie au travail (QVT) correspond à un sentiment de bien-être au travail perçu collectivement et indivi...

  • 15

    Pénibilité

    La pénibilité au travail se définit comme l’exposition du travailleur, au-delà de certains seuils, au cours de son parcours p...

  • 25

    Délégué syndical (DS)

    Le délégué syndical (DS) est un salarié désigné par une organisation syndicale représentative pour représenter l’ensemble des...

  • 22

    Comité social et économique (CSE)

    Dans les entreprises de plus de 50 salariés, le CSE a pour mission générale d'assurer une expression collective des salariés

    ...

Dans la même thématique

I Stock 1331910683
Représentation du personnel

Base de données économiques et sociales : définition, mise en place et contenu

Initialement, la base de données économiques et sociales s’appelait la base de données unique (BDU). La loi de sécurisation de l’emploi de 2013 a remplacé la ba...

Temps de lecture : 4 min

I Stock 638527116
Représentation du personnel

Comité social et économique : l’essentiel à connaître

Le comité social et économique a été créé en 2017 et correspond à la fusion entre le comité d’entreprise (CE) et le comité d’hygiène, de sécurité et des conditi...

Temps de lecture : 4 min

I Stock 1252655415
Représentation du personnel

Conflits collectifs : comment y mettre fin ?

Il peut arriver qu’un conflit collectif survienne dans une entreprise, pour diverses raisons.

Temps de lecture : 4 min