Quel type de contenu souhaitez-vous chercher ?

A quoi sert un bilan de compétences ?

Temps de lecture : 4 min

Contenu proposé par les :

Moins de jargon, plus de solutions

Les Éditions Tissot facilitent l'application du droit du travail au quotidien dans les entreprises.

Un bilan de compétences peut être réalisé soit à l’initiative du salarié, soit à celle de l’employeur avec le consentement du salarié.

Bilan de compétences : définition

Le bilan de compétences permet à un salarié de faire le point sur l’ensemble de ses compétences dans le cadre de son activité professionnelle.

Pourquoi faire un bilan de compétences ?

Le bilan de compétences a pour objet de permettre à des travailleurs d'analyser leurs compétences tant professionnelles que personnelles, mais aussi leurs aptitudes et motivations, dans le but de définir un projet professionnel et, le cas échéant, un projet de formation.

Qui peut faire un bilan de compétences ?

Le bilan de compétences peut être effectué par tout salarié quel que soit son contrat de travail (contrat à durée indéterminée, déterminée, intérim, etc.), ainsi que les demandeurs d’emploi :

  • les salariés peuvent effectuer un bilan de compétences en ligne ou auprès d’un organisme agréé ;

  • les demandeurs d’emploi effectuent leur bilan de compétences à Pôle emploi.

Financement du bilan de compétences

Le bilan de compétences est financé :

  • soit par le compte personnel de formation du salarié :

  • soit par l’entreprise dans le cadre du plan de développement de compétences ;

  • soit par Pôle emploi pour les demandeurs d’emploi.

Comment faire un bilan de compétences ?

Le bilan de compétences peut être effectué pendant ou en dehors du temps de travail.

Le salarié peut demander à bénéficier d’un bilan de compétences dans le cadre de son compte personnel de formation, du plan de développement des compétences ou d’un congé de reclassement.

Bilan de compétences et CPF

Le salarié qui mobilise son CPF pour exercer un bilan de compétences durant tout ou partie de son temps de travail, doit en avertir son employeur et en obtenir l’accord préalable.

Pour cela, le salarié doit faire une demande d’autorisation d’absence auprès de son employeur au moins 60 jours avant le début du bilan de compétences si ce dernier dure moins de 6 mois. Si le bilan de compétences a une durée de 6 mois ou plus, le salarié doit solliciter l’accord de son employeur au plus tard 120 jours avant le début du bilan.

L’employeur dispose d’un délai de 30 jours pour donner sa réponse. L’absence de réponse de l’employeur vaut acceptation.

En revanche, si le bilan de compétences est entièrement exercé en dehors du temps de travail, le salarié n’a pas à en informer son employeur.

Notez le

Si le bilan de compétences est effectué durant tout ou partie du temps de travail, le salarié continue de percevoir sa rémunération habituelle.

Bilan de compétences et plan de développement des compétences

Le plan de développement des compétences est le document répertoriant toutes les actions de formation mises en place dans l’entreprise afin d’assurer l’employabilité des salariés.

Dans le cadre du plan de développement des compétences, peuvent être prévus des validations des acquis de l’expérience, mais aussi des bilans de compétences.

Le bilan de compétences réalisé par le biais du plan de développement des compétences est proposé par l’employeur au salarié. Le salarié a le choix d’accepter ou non le bilan de compétences, mais son consentement est obligatoire.

Si le salarié accepte, le bilan de compétences fait l’objet d’une convention signée par :

  • le salarié ;

  • l’employeur ;

  • l’organisme qui réalise le bilan de compétences.

Bilan de compétences et congé de reclassement

Un bilan de compétences peut être réalisé au début d’un congé de reclassement.

Le congé de reclassement est proposé au salarié menacé par un licenciement pour motif économique dans les entreprises d’au moins 1000 salariés.

Durée du bilan de compétences

La durée du bilan de compétences est de 24 heures maximum. Le bilan de compétences se déroule sur plusieurs semaines et comporte 3 phases :

  • la phase préliminaire qui permet de définir les besoins du salarié et de l’informer sur le déroulé du bilan de compétences ;

  • la phase d’investigation qui permet d’élaborer un projet professionnel pour le salarié. Durant cette phase, le salarié peut effectuer des test de bilan de compétences (tests de personnalité et/ou tests de positionnement professionnel) ;

  • la phase de conclusion doit donner les clés au salarié pour réaliser son projet professionnel.

La formation professionnelle en entreprise

Votre guide de gestion du personnel

Appliquez les différents dispositifs de formation professionnelle pour adapter les compétences aux besoins de l'entreprise et respecter vos obligations.

WIKI MEA MARKETING FPR

Questions / Réponses liées

Définitions liées

  • Bilan de compétences

    Le bilan de compétences a pour objet de permettre à des travailleurs d'analyser leurs compétences professionnelles et personn...

  • Formation professionnelle

    La formation professionnelle a pour objet de favoriser l'insertion ou la réinsertion professionnelle des travailleurs, de pe

    ...

Dans la même thématique

I Stock 1166978137
Formation professionnelle

Compte personnel de formation (CPF) : les points essentiels

La création du CPF en France date de 2013, mais il est entré en vigueur en 2015. Il a remplacé le droit individuel à la formation (DIF), qui n’existe plus depui...

Temps de lecture : 4 min

I Stock 1289220949
Formation professionnelle

Validation des acquis de l’expérience (VAE) : définition, démarches et rôle de l’employeur

La validation des acquis de l’expérience est destinée aux salariés pour faire valider leur expérience professionnelle afin d’obtenir un titre, un certificat ou ...

Temps de lecture : 4 min

I Stock 1149286179
Formation professionnelle

Projet de transition professionnelle ou CPF de transition : quel est son fonctionnement ?

Le CPF (compte personnel de formation) de transition, également appelé projet de transition professionnelle, permet aux salariés de bénéficier d’une formation p...

Temps de lecture : 4 min

I Stock 904598344
Formation professionnelle

Gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC) : définition, procédure et avantages

La mise en place d’une gestion prévisionnelle des emplois et des compétences comprend plusieurs étapes. La négociation sur la GPEC est, par ailleurs, obligatoir...

Temps de lecture : 3 min