Quel type de contenu souhaitez-vous chercher ?

Définition de aide juridictionnelle

L’aide juridictionnelle est une aide financière accordée sous conditions de ressources aux personnes physiques devant faire face aux dépenses occasionnées par une action en justice.

Depuis le 1er janvier 2021, peuvent être admises au bénéfice de l'aide juridictionnelle et de l'aide à l'intervention de l'avocat, sous condition de ressources :

  • les personnes physiques de nationalité française ;
  • les ressortissants des États membres de l'Union européenne ;
  • les personnes non ressortissantes de l'Union européenne résidant habituellement et régulièrement en France.

Pour obtenir l'aide juridictionnelle, trois conditions doivent être remplies :

  • ne pas avoir une assurance protection juridique couvrant la totalité des frais de justice ;
  • être de nationalité française ou européenne, ou résider de manière habituelle en France ;
  • avoir un revenu fiscal de référence et une valeur de patrimoine mobilier et immobilier inférieurs à certains plafonds.

Un formulaire de demande d'aide juridictionnelle (Cerfa n° 16146*03) doit être rempli et une liste des pièces à joindre au dossier de demande d’aide est précisée dans la notice d’accompagnement (n° 52347#03) de ce formulaire.

Pour bénéficier de l'aide juridictionnelle :

  • totale : le demandeur doit justifier, par la production de son avis d'imposition le plus récent, que son revenu fiscal de référence est inférieur à 11 580 euros ;
  • partielle ou de l'aide à l'intervention de l'avocat : le demandeur doit justifier que son revenu fiscal de référence est inférieur à 17 367 euros.

La circulaire du 20 janvier 2022 relative au montant des plafonds de ressources et de patrimoine pour l’admission à l’aide juridictionnelle s’applique aux demandes déposées avant sa date d’entrée en vigueur, les plafonds pris en compte doivent être ceux de 2021.

Ces plafonds de ressources sont revalorisés chaque année en fonction de l'évolution constatée des prix à la consommation hors tabac.

Le foyer fiscal est celui qui comprend l’ensemble des personnes dont les ressources font l’objet d’une seule déclaration de revenus.

Pour que le demandeur soit admis partiellement à l’aide juridictionnelle, les tranches de ressources à prendre en compte pour une personne seule dans son foyer fiscal sont les suivantes, en fonction du lieu de la demande :

Part contributive de l’État

Revenu fiscal de référence 2022

Supérieur ou égal à

Inférieur ou égal à

55 %

11 581 €

13 688 €

25 %

13 689 €

17 367 €

Ces plafonds sont majorés selon la composition du foyer fiscal.

Plafonds relatifs au patrimoine mobilier et financier

Pour 2022, pour être éligible, le demandeur doit disposer d’un patrimoine mobilier ou financier (notamment épargne) inférieur ou égal à 11 580 euros.

Ce plafond est majoré selon la composition du foyer fiscal :

  • 2 personnes : 13 664 euros ;
  • 3 personnes : 15 748 euros ;
  • 4 personnes : 17 064 euros ;
  • 5 personnes : 18 380 euros ;
  • 6 personnes : 19 696 euros ;
  • 7 personnes : 21 012 euros.

Pour les foyers fiscaux de plus de 7 personnes, les plafonds de ressources sont augmentés de 1316 euros par personne supplémentaire.

Plafonds relatifs au patrimoine immobilier

Le patrimoine immobilier s’apprécie sans prendre en compte les biens qui pourraient être vendus ou donnés en gage sans entraîner un trouble grave pour les intéressés, notamment :

  • la résidence principale ;
  • les biens destinés à l’usage professionnel.

Pour 2022, pour être éligible, le demandeur doit disposer d’un patrimoine immobilier inférieur ou égal à 34 734 euros.

Ce plafond est majoré selon la composition du foyer fiscal :

  • 2 personnes : 40 986 euros ;
  • 3 personnes : 47 238 euros ;
  • 4 personnes : 51 187 euros ;
  • 5 personnes : 55 137 euros ;
  • 6 personnes : 59 086 euros ;
  • 7 personnes : 63 035 euros.

Pour les foyers fiscaux de plus de 7 personnes, les plafonds de ressources sont augmentés de 3949 euros par personne supplémentaire.

Définitions connexes

Contrôles et contentieux

Action en justice

L’action en justice est la possibilité offerte au justiciable (citoyen) de s’adresser à la justice pour faire reconnaître ses droits.

La saisine du conseil des...

Contrôles et contentieux

Agent de contrôle de l'inspection du travail

La mission générale de l’agent de contrôle de l’inspection du travail a été définie par la convention n° 81 de l’Organisation internationale du travail, et est...

Contrôles et contentieux

Amende

L’amende est une sanction pénale qui prend la forme d’une somme d’argent à régler à l’Administration. Par exemple, les infractions au Code de la route peuvent...

Contrôles et contentieux

Arbitrage

L’arbitrage est une procédure qui peut être prévue par des parties en cas de conflit ou de litige, préalablement à toute action judiciaire, consistant à...

Contrôles et contentieux

Article 700 du Code de procédure civile

Le juge peut condamner la partie tenue aux dépens ou, à défaut, la partie perdante à payer à l’autre partie à l’instance la somme qu’il détermine, au titre des...

Contrôles et contentieux

Autorité de la chose jugée

L’autorité de la chose jugée est obtenue dès qu’un jugement a été prononcé. La décision rendue est alors devenue définitive, les parties ne peuvent pas saisir...

Définitions populaires

Embauche et contrat de travail

Agent de maîtrise

Un agent de maîtrise est un salarié faisant partie d’une catégorie de personnel de production dotée de responsabilités d’encadrement du personnel ouvrier au...

Absences, congés, maladies et accidents

Absence non rémunérée

Qu’elle soit autorisée ou pas, en principe, une absence ne doit donner lieu à rémunération que si elle correspond à un motif prévu par la loi ou la convention...

Divers

Tiers ou tierce personne

Le tiers ou la tierce personne est par rapport à une relation duale comme celle liant le salarié et l’employeur par exemple, ce terme désigne toute personne...

Conditions particulières de travail

Salarié

Le salarié se définit comme une personne physique liée à un employeur par la conclusion d’un contrat de travail et par une relation de subordination...

Salaire, primes et indemnités

Rappel de salaire

Le rappel de salaire correspond aux éléments de salaire intégrés à des bulletins de paie postérieurs à la période de travail correspondante. Après application...

Santé et sécurité

Qualité de vie au travail (QVT)

La notion de qualité de vie au travail (QVT) correspond à un sentiment de bien-être au travail perçu collectivement et individuellement qui englobe l’ambiance,...

Salaire, primes et indemnités

Prime d'assiduité

La prime d’assiduité a pour objet de récompenser la stabilité des salariés dans l’entreprise, et de les inciter à ne pas s’absenter. Elle n’est pas la...

Evolution de l'entreprise

Nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC)

Les nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC) sont définies comme « les outils issus des nouvelles technologies de l’information et...

Embauche et contrat de travail

Employés, techniciens et agents de maîtrise (ETAM)

Les employés, techniciens et agents de maîtrise (ETAM) sont des catégories de salariés dont le statut est équivalent à celui des ouvriers ou à un niveau...