Quel type de contenu souhaitez-vous chercher ?

Définition de assurance chômage

Mesures Covid-19

Les droits à l’allocation chômage pour les demandeurs d’emploi arrivant en fin de droit ont été reconduits.

La date d'application du mécanisme de dégressivité de l'ARE pour certains allocataires est applicable depuis le 1er avril 2021.

Depuis le 1er juillet 2021, pour les salariés âgés de moins de 57 ans ayant un revenu antérieur dépassant 4500 euros mensuels, la dégressivité de l’allocation n’intervient qu’à l’issue de 8 mois d’indemnisation. Pour les personnes qui ont ouvert leur droit aux allocations chômage au 1er juillet 2021, la dégressivité s’applique depuis mars 2022.

Les deux conditions suivantes, indiquant une amélioration durable de la situation de l'emploi, sont remplies depuis le 1er octobre 2021 :

  • le nombre total de déclarations préalables à l'embauche pour des contrats de plus de 1 mois a dépassé un seuil fixé à 2 700 000 sur une période de 4 mois consécutifs ;
  • le nombre de demandeurs d'emploi en catégorie A a baissé d'au moins 130 000 au cours des 6 derniers mois.

En conséquence, la dégressivité de l’allocation-chômage est intervenue depuis le 1er décembre 2021, pour les plus hauts revenus, à compter du 7e mois. Sont concernées les personnes pour lesquelles la fin de leur contrat de travail intervient à compter de cette date, sauf pour celles dont la procédure de licenciement a été engagée avant cette date. Pour les personnes qui ont ouvert leur droit aux allocations chômage au 1er décembre 2021, la dégressivité s’appliquera au plus tôt à partir de juin 2022.

Depuis le 1er décembre 2021, les conditions d’ouverture aux allocations chômage ont changé. L’indemnisation intervient si le salarié a travaillé 6 mois au cours des 24 derniers mois. Cette condition s’applique aux personnes qui n’ont pas d’emploi et dont le contrat de travail s’est achevé depuis le 1er décembre 2021. Pour celles dont la procédure de licenciement a été engagée avant cette date, aucun changement (avoir travaillé 4 mois au cours des 24 derniers mois pour avoir l’ARE).

L’assurance chômage est un dispositif public de prise en charge des personnes physiques habituellement employées en tant que salariés et ayant perdu leur emploi. Ce dispositif est financé par le Pôle emploi.

Les droits à l’assurance chômage non consommés à l’occasion d’une première période d’indemnisation devront être maintenus pour être pris en compte, en tout ou partie lors d’une éventuelle nouvelle période de chômage.

Ont droit à l'allocation d'assurance les travailleurs aptes au travail et recherchant un emploi qui satisfont à des conditions d'âge et d'activité antérieure, et dont :

  • soit la privation d'emploi est involontaire, ou assimilée à une privation involontaire par les accords relatifs à l'assurance chômage ;
  • soit le contrat de travail a été rompu conventionnellement ;
  • soit le contrat de travail a été rompu d'un commun accord en application d’un accord collectif portant gestion prévisionnelle des emplois et des compétences ou rupture conventionnelle collective.
Ont également droit à l'allocation d'assurance les travailleurs dont la privation d'emploi volontaire résulte d'une démission, aptes au travail et recherchant un emploi qui :
  • satisfont à des conditions d'activité antérieure spécifiques ;
  • poursuivent un projet de reconversion professionnelle nécessitant le suivi d'une formation ou un projet de création ou de reprise d'une entreprise. Ce projet doit présenter un caractère réel et sérieux attesté par la commission paritaire interprofessionnelle régionale.
Sont enfin éligibles à l’assurance chômage, les travailleurs indépendants au titre de leur dernière activité, qui satisfont à des conditions de ressources, de durée antérieure d'activité et de revenus antérieurs d'activité et :
  • dont l'entreprise a fait l'objet d'un jugement d'ouverture de liquidation judiciaire ;
  • ou dont l'entreprise a fait l'objet d'une procédure de redressement judiciaire, lorsque l'adoption du plan de redressement est subordonnée par le tribunal au remplacement du dirigeant.

Définitions connexes

Rupture du contrat de travail

Accord amiable

Un accord amiable est un accord permettant à chacune des parties de sauvegarder ses intérêts respectifs.

Un contrat de travail ne peut être rompu par accord...

Rupture du contrat de travail

Attestation Pôle emploi

L’attestation Pôle emploi est un document obligatoirement établi et remis par l’employeur à un salarié lors de son départ de l’entreprise (y compris en cas de...

Rupture du contrat de travail

Autorisation administrative de licenciement

L’autorisation administrative de licenciement est une protection particulière dont bénéficient les représentants du personnel : ils ne peuvent pas en effet...

Rupture du contrat de travail

Barème légal d’indemnisation pour licenciement sans cause réelle et sérieuse

Réforme du Code du travail (ordonnances Macron): la réintégration du salarié chez son ancien employeur n’est pas une obligation. C’est une proposition que le...

Rupture du contrat de travail

Certificat de travail

Le certificat de travail est un document établi par l’employeur au terme du contrat de travail d’un salarié. Sa délivrance par l’employeur est obligatoire. Il...

Rupture du contrat de travail

Cessation du contrat de travail

La cessation du contrat de travail peut résulter soit de la décision unilatérale de l’employeur (licenciement) ou du salarié (démission), soit d’un commun...

Définitions populaires

Absences, congés, maladies et accidents

Absence non rémunérée

Qu’elle soit autorisée ou pas, en principe, une absence ne doit donner lieu à rémunération que si elle correspond à un motif prévu par la loi ou la convention...

Embauche et contrat de travail

Agent de maîtrise

Un agent de maîtrise est un salarié faisant partie d’une catégorie de personnel de production dotée de responsabilités d’encadrement du personnel ouvrier au...

Divers

Tiers ou tierce personne

Le tiers ou la tierce personne est par rapport à une relation duale comme celle liant le salarié et l’employeur par exemple, ce terme désigne toute personne...

Conditions particulières de travail

Salarié

Le salarié se définit comme une personne physique liée à un employeur par la conclusion d’un contrat de travail et par une relation de subordination...

Salaire, primes et indemnités

Prime d'assiduité

La prime d’assiduité a pour objet de récompenser la stabilité des salariés dans l’entreprise, et de les inciter à ne pas s’absenter. Elle n’est pas la...

Santé et sécurité

Qualité de vie au travail (QVT)

La notion de qualité de vie au travail (QVT) correspond à un sentiment de bien-être au travail perçu collectivement et individuellement qui englobe l’ambiance,...

Salaire, primes et indemnités

Rappel de salaire

Le rappel de salaire correspond aux éléments de salaire intégrés à des bulletins de paie postérieurs à la période de travail correspondante. Après application...

Evolution de l'entreprise

Nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC)

Les nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC) sont définies comme « les outils issus des nouvelles technologies de l’information et...

Embauche et contrat de travail

Employés, techniciens et agents de maîtrise (ETAM)

Les employés, techniciens et agents de maîtrise (ETAM) sont des catégories de salariés dont le statut est équivalent à celui des ouvriers ou à un niveau...