Quel type de contenu souhaitez-vous chercher ?

Définition de décision unilatérale

La décision unilatérale de l’employeur est une des trois formes de mise en place de la prévoyance dans l’entreprise avec la convention ou l’accord collectif et l’accord de la majorité des salariés c’est-à-dire le référendum.

La décision unilatérale du chef d’entreprise doit être constatée par un écrit remis par celui-ci à chaque salarié.

Aucun salarié employé dans une entreprise avant la mise en place d’un système de prévoyance à la suite d’une décision unilatérale ne peut être contraint de cotiser contre son gré à ce système.

Dès lors, si le régime de prévoyance prévoit une cotisation salariale, l’employeur ne peut pas l’imposer aux salariés déjà présents dans l’entreprise.

Par contre, il pourra l’imposer aux salariés recrutés après la mise en place par décision unilatérale.

S’il n’y a pas de cotisation salariale, l’employeur peut imposer la prévoyance aux salariés déjà présents dans l’entreprise.

Lorsque le régime de prévoyance a été mis en place par décision unilatérale de l’employeur, il peut être modifié par une convention ou un accord collectif ou par un référendum.

Il peut également être modifié par une nouvelle décision unilatérale.

La décision unilatérale de l’employeur ayant la même nature qu’un engagement unilatéral ou qu’un usage, elle peut faire l’objet d’une dénonciation après information des représentants du personnel et des salariés concernés et respect d’un délai suffisant pour permettre d’éventuelles négociations.

D’une manière plus générale, on parle de décision unilatérale ou d’engagement unilatéral pour les décisions de l’employeur octroyant un avantage aux salariés. Ces décisions sont prises sous différentes formes notamment notes de service, réponses données aux représentants du personnel, mesures unilatérales prises par l’employeur en cas de désaccord après la négociation collective.

Contrairement à l’usage, l’engagement unilatéral de l’employeur s’applique sans que soient présents les critères jurisprudentiels de généralité, de constance et de fixité.

Par contre, comme l’usage, l’engagement unilatéral de l’employeur peut être dénoncé après information des représentants du personnel et des salariés concernés dans un délai suffisant pour permettre d'éventuelles négociations.

Les Éditions Tissot proposent plusieurs modèles de décisions unilatérales dont un modèle de décision unilatérale pour la mise en place du forfait mobilités durables dans la documentation « Modèles commentés pour la gestion du personnel ACTIV».

Définitions connexes

Accords collectifs et usages d'entreprise

Charte informatique

La charte informatique que l’employeur peut mettre en place, soit par une note de service, soit par un document annexé au règlement intérieur, permet de fixer...

Accords collectifs et usages d'entreprise

Compte épargne-temps (CET)

Le compte épargne-temps (CET) a pour objet de permettre aux salariés qui le souhaitent d’accumuler des périodes de repos et des éléments de rémunération en les...

Accords collectifs et usages d'entreprise

Convention collective

Une convention collective est un accord conclu entre un employeur ou une organisation patronale et un ou des syndicats de salariés représentatifs, pour fixer...

Accords collectifs et usages d'entreprise

Délai de carence

Pour pourvoir le poste du salarié dont le CDD a pris fin, on ne peut pas recourir à un autre contrat de même nature, ni à un contrat de travail temporaire,...

Accords collectifs et usages d'entreprise

Entretien annuel d’évaluation

Aucune disposition légale n'oblige l'entreprise à instaurer des entretiens d'évaluation. La pratique de telles évaluations est un droit qui relève du pouvoir...

Accords collectifs et usages d'entreprise

Garanties collectives de protection sociale complémentaire

Les accords professionnels ou interprofessionnels peuvent instituer des garanties collectives de protection sociale complémentaire présentant un degré élevé de...

Définitions populaires

Absences, congés, maladies et accidents

Absence non rémunérée

Qu’elle soit autorisée ou pas, en principe, une absence ne doit donner lieu à rémunération que si elle correspond à un motif prévu par la loi ou la convention...

Embauche et contrat de travail

Agent de maîtrise

Un agent de maîtrise est un salarié faisant partie d’une catégorie de personnel de production dotée de responsabilités d’encadrement du personnel ouvrier au...

Divers

Tiers ou tierce personne

Le tiers ou la tierce personne est par rapport à une relation duale comme celle liant le salarié et l’employeur par exemple, ce terme désigne toute personne...

Conditions particulières de travail

Salarié

Le salarié se définit comme une personne physique liée à un employeur par la conclusion d’un contrat de travail et par une relation de subordination...

Salaire, primes et indemnités

Prime d'assiduité

La prime d’assiduité a pour objet de récompenser la stabilité des salariés dans l’entreprise, et de les inciter à ne pas s’absenter. Elle n’est pas la...

Santé et sécurité

Qualité de vie au travail (QVT)

La notion de qualité de vie au travail (QVT) correspond à un sentiment de bien-être au travail perçu collectivement et individuellement qui englobe l’ambiance,...

Salaire, primes et indemnités

Rappel de salaire

Le rappel de salaire correspond aux éléments de salaire intégrés à des bulletins de paie postérieurs à la période de travail correspondante. Après application...

Evolution de l'entreprise

Nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC)

Les nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC) sont définies comme « les outils issus des nouvelles technologies de l’information et...

Embauche et contrat de travail

Employés, techniciens et agents de maîtrise (ETAM)

Les employés, techniciens et agents de maîtrise (ETAM) sont des catégories de salariés dont le statut est équivalent à celui des ouvriers ou à un niveau...